Un an de blogging, et après ?

L’année dernière, alors que mon avenir professionnel était tout à fait incertain, je décidais de me lancer dans l’aventure du blogging. Je ne saurais dire comment m’est venue cette idée. J’avais déjà eu mon propre espace web, adolescente, plus pour faire comme les copines que par réel désir de partager le fond de mes pensées. L’aventure n’avait d’ailleurs pas duré bien longtemps, et mes articles avaient rapidement disparu sous le coup de mon besoin de table rase.

Il y a un an, j’avais besoin de parler, de raconter, de poser mes mots sur toutes ces années vécues, ce chemin parcouru ; sur toutes ces peines rencontrées et tous ces plaisirs dégustés. J’avais besoin de faire le point, de m’écouter. De (me) raconter, à moi d’abord, à vous ensuite. Un état des lieux de ma vie, profond, intense, véritable. « Voilà ce que je suis, comment je pense, ce que j’ai vécu et ce à quoi j’aspire. » Je devais me placer face à moi-même, oser regarder dans le miroir, et accepter l’image crue qu’il me renvoyait.

Ne pas gommer les défauts n’a pas toujours été simple. Etre honnête, ne pas mentir, m’a souvent arraché des larmes. J’ai pleuré régulièrement en écrivant. Parfois doucement, d’autres fois à torrents. C’est surtout à moi que je le devais. Cet espace est égoïste avant tout, comme le reste de ma vie. Je le fais pour moi d’abord, pour vous ensuite.

Ne pas améliorer mes expériences était plus difficile encore. Je devais faire la part des choses. Est-ce que je le ressens vraiment comme ça, ou est-ce l’image que je veux donner de ma vie ? Je crois que je n’y suis pas toujours parvenue. C’est humain. On veut donner cette impression de perfection, de force tranquille. On veut dire qu’on y arrive sans soucis, que c’est une évidence. On le fait croire aux autres, on s’en convainc soi-même.

Au départ, j’imaginais cet espace comme l’un des fers de lance contre l’emprise et les violences conjugales. Je voulais plonger dans cette cause à corps perdu. En parler, décortiquer mes années de souffrance, le schéma qui m’y a conduite, et l’autre qui m’a emprisonnée. Autopsier mon bourreau. Donner un message d’espoir. Aider les victimes.

J’ai aussi souhaité raconter mon histoire d’amour en parallèle, mon beau mariage. Avant de me rendre compte que cet instant magique n’avait pas besoin d’être conté si précisément, et que je me foutais bien d’expliquer comment nous avions décoré les lieux, par exemple. Ca me paraissait vide de sens. Sans intérêt. Ce qui me transcendait, c’était l’émotion, les sentiments, les tergiversations de l’âme, le chemin. Pas ces considérations matérielles.

J’ai raconté une partie de mes histoires de famille. Mes blessures les plus profondes. Mes problèmes de conscience. Mon avancée sur la route du bonheur.

J’ai été très étonnée, heureuse et honorée que ma vie intéresse aussi sincèrement autant de personnes. Je ne faisais rien de ce que j’avais appris en école pour fédérer une communauté. Elle est pourtant bel(le) et bien là aujourd’hui. Mes 135 abonné(e)s sur HC, et les quelques autres qui me suivez par d’autres moyens … Vos messages me vont toujours droit au coeur, n’en doutez jamais. Vous me bouleversez. La bienveillance que je ressens dans vos mots est un réconfort précieux. Soyez toujours convaincus que vous touchez mon âme. C’est vrai.

J’aimerais pouvoir vous donner autant. J’aimerais pouvoir tous vous suivre, discuter avec vous, vous rencontrer. Mais vous êtes déjà trop nombreux. Je n’ai pour l’instant rencontré personne IRL. J’espère que ça changera. Mais j’ai eu de belles discussions avec de nombreuses personnes qui se reconnaîtront. A chaque fois, c’est moi qui n’ai plus répondu. Sachez que c’est la fatigue (et le manque de temps) qui parle, et non l’absence d’envie.

Je passe en moyenne une heure à chaque mail que j’envoie, si ce n’est pas plus. Avec l’un d’entre vous, c’était facilement deux (voire trois) ! J’adore ça, et je promets de revenir et de recommencer. Quand mon énergie sera revenue, quand ma vie se sera calmée, quand j’aurais pu assez me reposer et répondu à mes besoins immédiats.

Cette année de blogging m’a beaucoup appris. J’ai découvert des courants de pensée que je ne connaissais pas, auxquels j’adhère petit à petit (ou pas !). J’ai changé. J’ai grandi. Ma façon de vivre s’est vue modifiée en profondeur. Mes valeurs profondes ont repris le dessus. J’ai énormément réfléchi, construit, déconstruit. Je vous dois beaucoup. A vous les blogueur.e.s, à vous les lecteurs.

Il n’y a qu’une mauvaise chose que vous m’avait apportée : l’addiction. Je passe du temps à vous lire, à vous relire, à vous découvrir. Trop de temps. Les soirées sont vite avalées. Je dois apprendre à décrocher, à accepter de rater quelques articles, à les lire plus tard. J’oscille par exemple entre « ça n’est pas grave si je réponds tard aux commentaires », et « il faut absolument que je réponde rapidement ». Autant dire que mes bonnes résolutions ne tiennent pas longtemps !

Quant à la course aux statistiques et aux followers, je l’ai rapidement abandonnée. Aujourd’hui, j’intéresse un peu plus d’une centaine de visiteurs quotidiens. Merci le SEO ! Je ne l’ai réellement appliqué que sur quelques articles mais ça fonctionne, et je suis ravie de voir qu’à chaque fois, les personnes se laissent séduire par un second article qui n’a rien à voir avec ce qu’elles étaient venues chercher. Je ne laisse pas indifférent, et ça me suffit.

Les réseaux sociaux me rebutent clairement. Je n’ai pas le réflexe de poster, d’écrire, de prendre en photo. Je vois très bien l’intérêt fédérateur, le plaisir pour les abonnés, j’y arrive très bien au travail, mais c’est trop pour moi. Devrais-je me forcer un peu pour que ça devienne un plaisir ensuite ? Je n’en suis pas sûre. Ca ne colle pas à mes désirs de vie, je ne souhaite pas les y intégrer. Je vais probablement supprimer les profils du blog, sauf s’ils vous intéressent encore.

Idem pour la newsletter. A quoi bon, pour un blog perso ? Je n’ai pas envie d’entrer dans la vie des gens et de me rappeler à leurs bons souvenirs. Je trouve ça particulièrement intrusif, et je n’ai pas la prétention d’intéresser à ce point. Est-ce que vous aimeriez que je le fasse ? Que je vous raconte d’autres anecdotes en dehors du blog ? Est-ce que c’est important pour vous, les newsletters ? Si vous me dites que oui, je prendrais le temps d’y réfléchir, de créer un format qui me corresponde et dans lequel je prendrais du plaisir. Si ce n’est pas le cas, j’arrête sans me poser de question.

Je ne suis pas certaine de la suite à donner à cet espace. Une partie de moi souhaite le reconstruire, le modifier. Y apporter de nouveaux thèmes qui me tiennent à coeur et dans lesquels j’avance. Une autre souhaite continuer à s’en servir comme d’un journal intime. Maintenant que j’ai retracé les plus grandes lignes de ma vie, écrire au présent, à ce que je ressens sur le moment. Une autre encore voudrait s’en servir comme d’un tremplin, un challenge, et tenter quelque chose de plus carré, de plus spécifique, de plus … Lu (dans le sens où j’aimerais bien savoir de quoi je suis capable, de mener ma petite entreprise). Enfin, une dernière, plus en retrait, se demande s’il ne vaut pas mieux arrêter là, passer à autre chose, comme si le blog avait déjà rempli sa tâche et que je n’en avais plus besoin.

Je paie 24 euros par mois pour cet espace. Mon webmaster est génial et je sais qu’avec lui, je suis en sécurité. Mais est-ce que ça vaut le coup de dépenser 288 euros par an pour ça ? Ce grand « ça » que j’adore … Je ne suis pas sûre. Je sais que je pourrais m’en sortir pour 1, ou 2 euros par mois. J’oscille entre qualité et sécurité, et quasi-gratuité et « incertitude ». Je ne sais pas.

Ca sonne comme un au revoir. Peut-être que oui, peut-être que non. Quoiqu’il en soit, je vais prendre un mois de pause. Tous mes anciens articles seront disponibles, je répondrais à vos mails, demandes et commentaires avec plaisir. Mais je ne publierais rien avant la mi-août. Peut-être que je reviendrais avec un article d’adieu. Peut-être que tout aura changé mais que je continuerai. On verra !

Vous avez tout lu ? Merci mille fois ! Ce que fait que cet espace existe, c’est vous. C’est pourquoi je vous demande de me donner votre avis :). N’hésitez pas à répondre au questionnaire pour m’aider et m’aiguiller ! Je vous souhaite de merveilleuses vacances estivales !

 


18 thoughts on “Un an de blogging, et après ?

  1. Cueille le jour Répondre

    Rozie, je crois que tout à été dit, suis ton cœur… Dans tout les cas je sais que c’est ce que tu fera ! Tu es une jeune femme indépendante 😉
    J’espère néanmoins au fond de moi que tu fera le choix de continuer à écrire ici, sur ce blog qui est devenu une partie de toi 🙂

    Je te souhaite pleins de belles choses….

    Sarah

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci beaucoup Sarah !

      Je crois que mon coeur me dicte quand-même de rester, mais sous quelle forme ? Je ne sais pas !!

      Je te souhaite tout de même <3 !

  2. Nora Répondre

    Je rejoins les autres Rozie, fais comme tu le sens, laisse parler ton cœur, tes émotions, tu as beaucoup parlé du passé, pourquoi ne pas faire au feeling ce que tu ressens, ce qui te viens. J’appelle ça les messages du cœur. S’ils viennent à toi, c’est qu’ils ont une utilité, que quelqu’un en a besoin, quelque part, un jour…
    Dans tes mots, on lit la fin d’un cycle tel qu’il est aujourd’hui, pas la fin de ton blog.
    Une belle journée 🙂

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci Nora !

      Je ne sais pas encore ce que je vais faire. Tout supprimer reste une option envisageable, j’y pense car ça m’obligerait à déconnecter. Mais d’un autre côté, ça me ferait mal au coeur ! Alors … Je ne sais pas !

      C’est en tout cas clairement la fin d’un cycle, oui. Si je continue, je pense refondre les choses, envisager les choses différemment tout en gardant ce qui fait que c’est moi et que vous venez me lire : écrire le plus sincèrement du monde, et éviter de devenir un blog trop thématique qui m’enfermerait et qui ressemblerait à beaucoup d’autres.

      Je te souhaite également une belle journée !

  3. LeMerlanFrit (Fanny) Répondre

    J’ai commencé à répondre à ton questionnaire mais mes réponses ne t’auraient pas beaucoup avancée (je cochais tout dans « qu’est-ce qui vous intéresse / intéresserait »)… Je rejoins les autres : c’est ton espace, fais-toi plaisir ! Je crois que ce qui nous fait revenir c’est tout simplement ton style, et qu’on puisse se sentir concernés/intéressés/intrigués par tes nouveaux articles.
    Je ne vois effectivement pas vraiment d’intérêt à la newsletter hormis pour ceux qui ne sont pas sur HC par exemple et qui veulent être avertis de la mise en ligne d’un nouvel article. Mais dans ce cas ça peut être un simple mail automatique, c’est ce que j’ai comme possibilité sur mes 2 blogs et je vois que c’est utilisé à cette fin.
    Les réseaux sociaux, ça doit être une question d’envie, sinon tu ne t’y tiendras sûrement pas (et puis c’est la plaie quand on s’y force franchement). J’avoue t’avoir cherchée sur Insta parce qu’à titre perso j’y suis assez active et j’y mélange ma petite vie à mes créations, et j’aime bien y retrouver certaines « blopines », entrer un peu plus dans leur quotidien.
    Je trouve aussi que tu payes très cher !
    Bref, écoutes-toi, ton espace doit rester ton espace 🙂
    Bonne pause !

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Hahaha, merci c’est adorable !

      Les réseaux sociaux, je pense que je vais réinstaller un serveur automatique qui ne fera qu’annoncer mes nouveaux articles, si je continue.
      Quant à la newsletter, les personnes qui en veulent sont rares, mais elles semblent vouloir quelque chose de beaucoup plus personnel, ce qui me plait beaucoup, en soi. A voir !

      Je paie cher, c’est vrai, mais je paie de la qualité. J’en était complètement consciente quand je les ai choisis. La personne qui gère l’hébergement est adorable, serviable, et répond toujours à mes attentes et questionnements. Je n’ai rien à faire et j’avoue que même si je connais un peu, c’est très pratique pour moi … Avec eux, je me sens vraiment en sécurité. Je ne regrette pas, mais à l’heure actuelle, c’est un budget que j’ai envie de consacrer à une autre activité dès septembre, par exemple.

      Merci ! Bel été à toi, profitez bien de votre petite famille ! 😉

  4. Maman délire Répondre

    Chère rozie, comme Je l’ai écrit dans le sondage, la forme actuelle me convient tout à fait. Tes écrits sont emplis d’émotions et de sincérité qui me touche beaucoup. Tu es une belle personne et tu as une superbe qualité d’écriture. Je te l’ai déjà dit, mais pour moi tu pourrais écrire beaucoup plus, des romans , des récits .. profites de ta pause, et j’espère te retrouver en août ! Je vois bien ce que tu veux dire en parlant d’addiction, c’est compliqué de lâcher un peu mais on ne peut pas tout suivre.. et sinon moi je suis sur WordPress et je ne paie rien ! Bisous belle rozie !

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci, merci, merci ! Tout ce que tu me dis me va droit au coeur ! <3

      Oui, l'addiction est palpable chez moi. C'est devenu un rituel, et même quand il n'y a rien à lire, je reste sur l'ordi. Alors que j'ai plein d'autres choses à faire, il faut vraiment que j'arrête !

      Dans tous les cas, je pense me tourner vers un hébergeur gratuit, ou presque, même si j'ai un peu peur. Le jour où un problème surgira, je serai bien embêtée ! C'est comme les assurances ^^.

      Des bisous !

  5. Clémentine Répondre

    Joyeux anniversaire de blogging Rozie. J’aime tellement te lire depuis presque un an. Tu es une petite bouffé d’oxygène. Tes pensées me parlent toujours. Ta façon d’écrire me transperce. A toi de choisir ce qu’il y a de mieux pour toi. Sache que te lire me manquerait beaucoup. Mais le plus important c’est toi, tes envies et tes besoins.
    Profite de ton mois de pause. Je ne vais pas réussir à m’accorder autant de répit, mais je vais abandonner mon ordinateur une semaine entière et ça va me faire un bien fou, je le sais.
    Des bisous Rozie.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      …. Merci beaucoup, Clémentine. Je suis impressionnée de résonner autant chez toi, et d’autres personnes. C’est un grand mystère pour moi, et d’un autre côté, certains blogs et écrits résonnent si fort en moi que je comprends parfaitement ce sentiment.

      Rien que pour ça, je serai capable de continuer encore longtemps. Je vais me laisser ce mois pour décanter tout ça, voir si je reviens et comment. Profites de cette semaine ! Reposes-toi, passe de bons moments, prends soin de toi, amuses-toi. Je te souhaite de belles journées, emplies de joie et d’amour !

      Des bisous à toi aussi, ma belle !

  6. Illyria Répondre

    Je comprends que tu te poses la question de savoir quoi faire de cet espace maintenant que tu as analysé le passé et parlé de ce dont tu avais envie, à toi de voir pour la suite, si tu es toujours inspirée, si tu as toujours envie de partager avec nous! En tout cas, on te lira toujours avec très très grand plaisir!
    Pour ton blog, rien ne t’oblige à payer pour en avoir un ^^ tu peux l’héberger gratuitement (mais tu auras moins de possibilités de customisation)
    A bientôt, et au plaisir de te lire 🙂

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Partager avec vous, oui, il n’y a pas de doute. Etre inspirée, par contre … Penser que ce sera encore intéressant, c’est autre chose. Dans tous les cas, je continuerai de suivre votre évolution !

      Oui, je sais, on peut être hébergé gratuitement, ou pour de tous petits prix. J’avais choisi de payer le prix pour n’avoir à m’occuper de rien, et me sentir en sécurité si un problème survenait. Là, j’ai ça et beaucoup plus ! Si mon blog drainait plus de monde, ou me rapportait quelque chose, je resterai chez eux sans problème, ça vaudrait clairement le coup !
      Mais là, il me semble qu’un hébergement gratuit suffirait. Et surtout, le bugdet de 288 euros à l’année me permettra de nous offrir des cours de Qi Gong ou de yoga dès septembre. Nouveau loisir !

      A bientôt ! J’espère aussi te relire très vite !

  7. Pétale Répondre

    Bonjour Rozie,

    Très bel article.
    Je te souhaite une bonne pause de blog.
    Concernant l’évolution ou non de ton blog ou l’arrêt de ce blog, je pense que tu es libre de faire ce dont tu as envie.

    Bises

    Pétale.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci beaucoup Pétale !

      Je suis libre, tu as tout à fait raison ! Encore faut-il savoir ce que je souhaite faire à présent ..

      Des bises !

  8. Suny Répondre

    Coucou Rozie !
    Pour le budget, pareil que plus haut, perso je ne me suis même pas embêtée avec un nom de domaine et c’est donc Blogger tout court, qui est une plateforme vraiment simple, personnalisable à l’infini, sans pub et gratuite. Il doit y en avoir d’autres, mais effectivement, je trouve aussi que 24 euros par mois c’est cher.
    Pour ce qui est du contenu, je n’ai pas encore tout lu, mais je te lis régulièrement depuis que je suis arrivée ici, et j’apprécie toujours, même quand les sujets ne me concernent pas vraiment, parce que j’apprends beaucoup de choses et que je prends du plaisir à te lire. J’avoue que je trouverais dommage de ne plus avoir tes articles à me mettre sous la dent, mais personne n’a à te dire si tu dois continuer ou non, c’est à toi de le décider ! En tout cas, si tu continues, peu importe où, peu importe comment, je continuerai de te suivre. 🙂 Je ne te connais pas personnellement, mais on ne peut que deviner une personne formidable et sincères derrière tes mots.
    Pour ce qui est des réseaux sociaux, pour ma part c’est avec HC que je préfère suivre les blogs : un fil d’actualité non sélectif comme l’est FB, donc pas de risque de manquer quelque chose 😉 PAr conte les newsletters je ne m’y inscris jamais, sauf si vraiment il n’y a pas d’autre moyen de suivre. Après, c’est une question de préférences…
    Bref ! Voilà mon avis ; j’ai également répondu au sondage 😉
    En tout cas, quoi que tu fasses, je te souhaite d’agréables vacances (ou, en tout cas, une pause reposante).
    A bientôt j’espère ! 🙂
    Bises

    1. Rozie & Colibri Répondre

      J’ai pris un nom de domaine, ça me tenait à coeur d’en avoir un ! Mon hébergement me revient cher, c’est vrai, mais j’en apprécie grandement la qualité et la réactivité du personnel, qui, en plus, est adorable. Maintenant, c’est vrai, mon petit blog n’a pas besoin de tout ça. Je vais voir !

      Merci beaucoup pour tes compliments qui me touchent. Sincèrement.

      Je suis aussi sur HC, c’est mon réseau préféré. Tu as les tous les derniers articles de tes blogs préférés, et ça suffit. Facebook, je m’en suis séparée personnellement, mais j’ai encore la page, vide, pour le blog. Twitter et le reste, je n’y suis pas et je vais tout virer ! Idem pour les newsletters, je trouve que ça pourrit mon adresse mail, c’est vraiment chiant ! C’est seulement en cas d’extrême nécessité, donc autant dire que ça n’arrive jamais ;).

      Je te souhaite de belles vacances également, si tu as la chance d’en avoir aussi ! A bientôt, sur ton blog ou sur le mien 😉 !

  9. Escarpins et Marmelade Répondre

    Coucou jolie Rozie, fais comme tu le sens, et cette pause te sera bénéfique quoiqu’il arrive. Tu écris très bien, tu as du talent, n’en doute pas! La newsletter, c’est pas trop mon truc, surtout que sur ton blog, elle est cochée par défaut quand on laisse un commentaire.
    En ce qui concerne ton abonnement, je pensais que tu utilisais une version gratuite, effectivement, ça me paraît très cher 24 EUROS par mois pour tenir un blog. Tu ne peux pas basculer sur une version gratuite? Chez Blogger, on ne paie rien, j’ai juste dépense 8 euros par an pour l’achat de mon nom de domaine. En tous cas, j »espère continuer à te lire!

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci ma belle !

      Ah bon, la newsletter est cochée d’avance ?? Je déteste ça chez les autres, je n’avais pas remarqué que c’est le cas chez moi ! Je vais voir si c’est modifiable. Merci de m’avoir prévenue !

      Je peux basculer en gratuit, oui. J’avais choisi cet abonnement là pour la qualité dont je ne suis absolument pas déçue. Mais pour l’année prochaine, c’est une somme que je souhaite faire partir ailleurs !

Répondez-moi :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *