Second tour, nous voilà (ou pas).

Ca y est, j’ai la trouille. Moi qui pensais ne pas remettre le couvert après mon billet sur mon abstention au premier tour, voilà que je ne peux pas m’en empêcher. D’abord, merci pour toutes vos réactions. Que vous pensiez que mon choix soit bon ou mauvais, vous avez été bienveillants et avez exposé vos arguments avec beaucoup d’écoute et de diplomatie. Grâce à vous, j’avance, et j’apprends beaucoup. Merci.

Ai-je changé d’avis ? Vais-je voter ce dimanche ? La question me taraude.

Lors de l’annonce des résultats, je n’étais ni angoissée, ni vraiment surprise. J’ai passé un dimanche éprouvant qui ne m’a pas laissé penser aux élections une seule seconde. A 19h45, devant ma télé en compagnie de mon mari et de mes parents (tous abstentionnistes), on a commencé à flipper. On savait tous que Marine passerait, aucune surprise là dessus.

—————————

Je connais beaucoup de personnes qui votent extrême droite. Et à ceux qui sont déçus par ces gens là, qui insultent, qui critiquent durement … Chaque opinion est intéressante et ces gens-là ont le droit de penser ce qu’ils pensent. Ils ont le droit de voir en Marine un espoir, bien que ce soit très, très dur à avaler. La haine n’arrange rien. C’est grâce à la bienveillance et à notre capacité à se mettre à la place de l’autre, à le comprendre et à l’écouter, qu’on pourra s’en sortir.

Certains de nos amis nous disent qu’on les déçoit parce qu’on n’est pas allé voter au premier tour. Ils auraient été déçus tout pareil si on l’avait fait, puisqu’on n’aurait pas voté pour le même candidat qu’eux. Certains nous manquent totalement de respect et nous insultent durement.

Les réactions haineuses, et les jugements hâtifs, m’ont tellement atteinte que j’ai supprimé mon compte Facebook. J’en ai créé un autre ou aucune de mes connaissances ne saura que c’est moi, ou je pourrais « liker » les vidéos, photos, et autres conneries que je veux, sans que personne n’en conclue quoi que ce soit et se permette de venir me dire quelque chose.

Cette présidentielle m’a appris une chose : je n’ai pas le droit de dire tout haut ce que je pense si j’ai décidé de ne pas faire la même chose que la majorité. Et c’est bien dommage. Je suis capable de compréhension et d’empathie. Aucun de vos votes, même si je ne les cautionne pas, ne m’autorise à vous dire que vous me décevez, ou à vous insulter. Vous avez le droit de penser et de faire en toute liberté, moi aussi.

—————————

Alors, à l’annonce des résultats, Marine ne m’a pas surprise. En 2002, j’avais 10 ans. Je me souviens des hurlements de mes parents quand le visage de Jean-Marie, aux côtés de celui de Jacques, était apparu à l’écran. Un cataclysme. Cette fois, ni peur, ni haine, ni pleurs … Un haussement d’épaule et c’est tout. Comme quoi, elle réussit bien son tour de passe-passe. Même moi, elle ne m’effrayait plus tant que ça.

Emmanuel, par contre, je ne l’avais pas vu venir. Pas vraiment de programme clair, malgré l’apparition ultra médiatisée de son visage de jeune homme au quotidien, je n’y pensais pas spécialement. J’avoue, j’espérais Jean-Luc. Là, ç’aurait été intéressant. Je ne regrette pas mon abstention, je n’étais vraiment pas assez sûre de moi pour faire quoi que ce soit d’autre. Je n’en veux pas non plus à mes contemporains.

J’avais conscience de ce que pouvait amener mon silence aux urnes. Je comprends ces choix qui ne sont pas les miens. Mon choix, c’était l’abstention. Pour ce second tour, ce sera peut-être le vote blanc.

Ce vote sans nom, je l’apparente au choix des objecteurs de conscience qui, en pleine guerre, décidaient de ne pas porter d’armes sur le front pour honorer leurs croyances, profondément humanistes. Pour interroger les autres qui eux choisissaient de se défendre pour survivre, mais qui savaient qu’ils vivraient avec ce poids sur la conscience le reste de leur vie.

Je ne dis pas que les autres faisaient le mauvais choix. Pas du tout. Je dis qu’une autre voie existe pour ceux qui ne peuvent pas faire fi de leur conscience, qui n’arrive pas à renier leurs principes, comme moi. Certains me traiteront d’égoïste. Je ne sais plus comment expliquer qu’il ne s’agit pas de ça …

—————————

Le mardi soir suivant, après renseignements sur les deux programmes, alors que j’étais persuadée que je ne voterai pas non plus au second tour, une petite phrase m’a réveillée. Pour la première fois, j’ai ressenti une peur, viscérale et violente. Je peux même dire qu’une alarme s’est mise à sonner dans ma tête. « Si elle est élue, tu auras peut-être un enfant plus tôt que prévu. » La personne qui m’a dit ça ne savait pas que je n’en veux pas, des mômes.

La question du droit à l’avortement. Avec cette petite phrase, toute simple, j’ai pris la mesure d’à quel point cette élection pouvait être cruciale et avoir un véritable impact sur MA vie de tous les jours, et celle de TOUS les citoyens, français, et du monde. Depuis que je suis née, je n’ai jamais ressenti l’impact d’une passation de pouvoir. Jacques, Nicolas, François … Aucune différence à mon petit niveau.

Là, une différence, il peut y en avoir une grosse.

Vais-je voter ? Après 10 jours de profonds doutes, et de changements de positions, quelque chose me dit que non. Malgré tout, non. Pourquoi ?

Parce que je sens le vent tourner. Ne pas voter, ou voter blanc, c’est une façon pacifiste de dire qu’on souhaite que les choses changent, qu’on n’est plus d’accord.

Stratégiquement, si je fais ça, j’offre ma voix au FN. On me le répète à toutes les sauces. Ca, ce sont des conclusions mathématiques, qui restent à prouver.  Or, je ne fais pas des maths, j’offre ma voix selon ma vision, à quelqu’un de juste. Cette voix me représente. Elle me constitue. Elle fait foi.

Oui, le résultat sera, si on est nombreux à le faire, et qu’Emmanuel manque de supporters, que le FN passera. C’est HORRIBLE. Mais je n’en serai jamais responsable. Seuls les partisans de Marine le seront. Où est la démocratie, si je suis obligée d’offrir ma voix à un homme sans consentement, à cause de la pression que me mettent les autres ?

—————————

A un copain, j’ai expliqué que si Marine est élue, j’irai dans la rue. J’irai manifester contre tout ce qu’elle instaurera d’anti-libertaire. Si cette contestation pacifique ne suffit pas, je m’apprête à contester de façon plus marquée. Physiquement, dans la rue, mais toujours dans le respect de l’autre. A partir de dimanche, 20h, pour exprimer mon désaccord.

Mon pote a trouvé cette idée ridicule. Il pense que c’est contradictoire. Le regard qu’il posait sur moi a changé, et sans doute le votre changera-t-il aussi. Sachez que je ne compte convertir personne. J’exprime juste une opinion, que je partage ici, sur mon espace. J’aime que vous ne soyez pas d’accord avec moi, c’est comme ça qu’on s’enrichit mutuellement. On apprend à se comprendre, on retravaille ses idées et points de vue.

Dans ma logique à moi, on ne vote ni stratégique, ni utile. On ne se fie ni aux sondages, ni aux tendances. On n’est forcé par personne et les réseaux sociaux ne nous mettent pas la pression. On vote en âme et conscience pour la personne qui représente le plus nos idéaux et qui sera à même de mener la France vers un bel avenir, si elle est là.

On vote pour soi mais surtout pour l’avenir en commun, pour l’harmonie entre les âmes et les situations. Dans le contexte actuel, il semblerait que cette logique soit vraiment utopiste. Une logique d’enfant qui croit encore au Père Noël.

Le jour ou je me sentirai capable de voter, ou j’aurais acquis cette maturité politique, c’est comme ça que je compte m’y prendre. Est-ce parce que je suis jeune ? Est-ce que dans quelques années, je ferai comme mes aînés en réfléchissant à de l’utile et du stratégique ? Peut-être. Bien que je trouve ça triste, j’en comprends l’essence. Mais je ne suis pas prête encore à céder.

Je changerai peut-être d’avis. Il reste de nombreuses heures, et quelques nuits d’angoisse avant de prendre ma décision. Le plus probable reste le vote blanc, pour signifier une bonne fois pour toute la honte que c’est qu’il ne soit pas considéré. Un cri du coeur. Quel que soit le résultat final, je ne suis pas sereine. J’espère, par je ne sais quel miracle, aucun des deux. Une situation inédite. Et vous ? Avez-vous des espoirs fous ? Cette présidentielle vous bouffe-t-elle autant que moi ?

Edit 1 : Le débat d’hier prouve que Marine n’est pas une candidate « sérieuse », qu’elle a tout d’un Donald. Elle me fait peur, c’est clair. Emmanuel me semble beaucoup plus stable, et s’il ne propose pas de grande révolution, au moins son programme semble-t-il réalisable. J’y pense, j’y pense. Sans cesse.

Edit 2 (quelques heures plus tard) : J’avais prévu de passer mon week-end près de mon bureau de vote, pour pouvoir m’y rendre en cas de besoin. Finalement, je ne pourrais pas. Je suis donc allée au commissariat pour une procuration. Je suis radiée. Plus inscrite sur les listes. Je n’en reviens pas.

La raison ? Je me suis mariée.« Vous avez changé de nom et ne l’avez pas signifié aux organismes.Je n’ai pas changé de nom, Monsieur.Ha … Il fallait le signaler.Signaler un non-changement ? » Quand je vous disais qu’en France, les institutions n’aiment pas que vous gardiez votre « nom de jeune fille » ….


22 thoughts on “Second tour, nous voilà (ou pas).

  1. flo Répondre

    Je trouve ta radiation anormale, incomprhensible. Tu dois rentrer dans les cas irrégulier où la machine administrative a merdé… Mariée, j’ai gardé mon nom. Je n’ai rien signalé du coté des listes électorales et j’ai pu voter sans problème en usant du même nom que que pour tous mes votes précédents. Sinon, je pense que c’est le jour où on nous interdira de voter qu’on s’apercevra de la chance qu’on avait de pouvoir le faire. Avec ce qu’on vient de te faire tu dois faire l’expérience de cette frustration, non ? Pour ma part, j’ai toujours voté… même si c’était souvent un vote blanc ou nul !

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Pour ma radiation … Oui, je pense de plus en plus que la raison qu’il m’a donnée n’est pas la bonne, qu’il a juste tenté d’en trouver une alors qu’il y a du y avoir un soucis et que je n’aurais pas du être radiée.

      Je m’aperçois clairement de la chance que j’ai de voter, pas de soucis là dessus. Et c’est vrai, ça m’a vraiment contrariée d’en être privée contre mon gré.

      Je suis quand-même intimement persuadée que les abstentionnistes ne sont pas que des « jemenfoutistes ». Je considère qu’ils ont le droit de faire ce choix, et je l’ai eu aussi. Mais bien sûr, à chaque élection c’est différent. Ma pensée évoluera, c’est sûr, et j’espère pouvoir voter par conviction un jour !

  2. Marie Kléber Répondre

    Moi ce n’est pas cette campagne qui me fatigue ce sont toutes ces démarches administratives complètement loufoques (et après ils s’étonnent que les gens ne votent pas!) – cherche l’erreur.
    Pour ma part j’ai trouvé MLP lamentable durant le débat – cela n’a fait que confirmer mes idées sur elle, son parti et son programme. DANGER. J’ai beaucoup de mal à accepter que certaines personnes puissent croire en elle et approuver son discours mais comme tu le dis chacun ses idées. Je ne suis guère sur Facebook mais il m’est arrivé d’y passer un peu plus ces derniers temps et j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de violence dans les propos et les mots des uns et des autres. Comme si toute la haine du FN qu’on rejette nous la portions tous – plus ou moins – en nous. CA FAIT PEUR.
    Je ne pense pas que E Macron soit le sauveur de la France mais a t-on le choix aujourd’hui? Je me rassure en me disant qu’il ne fera pas pire que F Hollande. Et j’espère que nous aurons tous une bonne surprise. Il est clair que si il ne fait rien pendant 5 ans, la menace de MLP ressurgira en 2022.
    Les dés sont dans ses mains. Et les nôtres aussi. Car le pays se construit à la force de toutes nos énergies – prises de conscience et résistances!
    Merci pour ce billet très juste Rozie.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Je fais exactement la même analyse que toi, et je suis effrayée !

      Marine était vraiment effrayante et dégoutante. Elle est … Mégalo, irritable, dérangeante. Elle fait peur !

      Mais tous les gens qui veulent voter contre elle ne sont pas forcément mieux … Cette déferlante de haine m’a vraiment perturbée, qu’elle me soit adressée ou pas. Les gens en sont-ils si emplis ? Sont-ils si intolérants ?
      D’un coup, j’ai compris que la guerre pouvait arriver très simplement, et pas forcément du côté où on l’attend.

      Heureusement que j’ai foi en l’homme, et en l’amour ! Je ne sais pas comment j’aurais réagi sans toutes ces profondes certitudes, déjà mises à mal.

      La menace reviendra-t-elle en 2022 ? Honnêtement, je ne sais pas, et je n’espère pas.

      A nous de faire en sorte que non, autant que faire ce peut, dans tous les gestes du quotidien …

  3. Sel Répondre

    Bonjour,
    Je découvre ton blog et j’apprécie ma lecture et tes réflexions, alors je te dis merci 🙂
    Je suis moi aussi très étonnée, pour ta radiation des listes. D’autant plus que pour l’état civil, on garde toujours notre « nom de jeune fille ». Dans la liste alphabétique, je suis restée sous mon « ancien » nom. Et je ne me souviens pas avoir dû faire des démarches particulières après mon mariage…:S C’est vraiment très bizarre et en tous cas, je suis désolée que tu ne puisses pas voter pour cette fois où tu envisageais de le faire…
    Bonne continuation, en tous cas 🙂

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Oh, merci ! Merci à toi, et de me lire avec tant de bienveillance, et de me laisser une trace de ton passage ! 🙂

      Oui, ça m’a d’autant plus étonnée que justement, pour mon mariage, je m’étais renseignée et que j’avais appris qu’à l’Etat civil, quoi qu’on fasse, on gardait toujours son nom de naissance. Donc ça m’apparaissait logique que ça ne change pas pour les élections.
      Après, peut-être qu’il ne connaissait pas la vraie raison et qu’il l’a déduite comme ça .. Dans tous les cas, je ne vois pas pourquoi, parce que j’ai toujours signalé mes changements d’adresse et fait en sorte d’être inscrite dans une commune.

      Bon week-end à toi ! Résultat demain … 😉

  4. Nadège Répondre

    Encore un article très intéressant, qui encourage à la tolérance et au respect pendant ces élections décidément très compliquées et très conflictuelles.
    C’est juste dommage que tu n’aies plus le choix de voter ou non dimanche, à cause de ta radiation des listes électorales…

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci Nadège !

      Oui, c’est dommage, car je n’en avais pas fini avec mon choix. Là, ça m’a coupé tout élan de réflexion ! D’un côté, ça me soulage, parce que mon esprit a besoin de calme mais d’un autre … Ca me frustre.

      Tant pis pour moi !

  5. Ornella Répondre

    C’est dingue pour ta radiation.
    Alors il y a un compte sur Facebook qui portait ton nom qui m’a ajoutée il y a quelques jours que j’ai accepté puis supprimé aussitôt pensant que c’était un faux. Tu me mets au parfum dis ? 🙂 J’ai l’impression de t’avoir claqué la porte au nez, du coup.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Oui, c’était moi. J’utilise le pseudo du blog, comme ça, je peux quand-même garder contact avec toutes les belles personnes que je rencontre ici :).

      Ne t’inquiète pas, c’est pas grave !

  6. Peanuts Répondre

    Cette conclusion m’a plus que décontenancée et j’ai le sentiment que c’était la même chose pour toi (tu me détromperas si ce n’est pas le cas).

    Juste une chose sur le fait d’avoir delete ton compte FB : de base, ne te positionne jamais sur les réseaux sociaux d’un point de vue politique, religieux, et tout sujet d’opinion, restes-en à aimer des sujets comme le dernier concert que tu as été voir, un spectacle, ou une lecture qui n’a rien à voir avec la politique. N’émets aucun jugement de valeur non plus sur ces médias (car ça a beau être perçu comme données protégées, rien ne l’est à partir du moment où c’est partagé là-dessus). La viralité des statuts FB est exponentielle et c’est là que les nouvelles technologies engendrent le plus de maux.

    Tout cela ne m’a donc pas étonnée.

    Que tu aies été « désinscrite sauvagement » à cause de ton mariage non plus. Et oui, tout changement d’état civil nécessite de faire tout plein de démarches. Même si tu ne changes pas de nom, tu dois te réinscrire sur les listes électorales pour bénéficier du droit à voter.

    Ma question maintenant après t’avoir lue, c’est : que ressentiras-tu si le FN passe ?
    N’as-tu pas peur de culpabiliser ?

    Quoi qu’il en soit, on n’a pas beaucoup de droits à notre niveau de simple citoyen, et que le moindre qu’on nous laisse, mieux vaut l’exploiter pour ne pas risquer de voir notre beau pays, et les efforts de milliers de gens avant nous, être balayés d’un seul geste.

    Intéresse-toi à tout ce qui tourne autour de la vie politique ces prochaines années et fais toi ta propre opinion (même si je pense que tu te l’est faite si j’en juge par le contenu de ton texte). Puis, crois en tes convictions très fort tout en ne perdant jamais de vue qu’un jour, la France évoluera (elle le fait en permanence crois-moi même si on a l’impression du contraire) ou qu’elle implosera (et là il vaudra mieux aller vivre ailleurs lol).

    Qui que chaque citoyen choisisse dimanche, la France l’aura pour au moins 5 ans. Donc il faudra faire avec même si sa politique ne plaît pas. C’est ainsi. Les présidents en devenir sont plus adulés que les présidents en place parce que dès lors, on attend d’eux vraiment beaucoup d’améliorations qui ne viennent pas rapidement (et l’être humain est réputé pour être un impatient de classe exceptionnelle, ce qui ne facilite pas l’attente et favorise les aigreurs rapidement).

    L’être humain oublie que le progrès ça n’avance pas en un jour. Mieux vaut donc n’attendre pas plus des présidents qui arriveront que l’on a attendu de l’actuel ou des précédents. Car ce ne sont pas eux qui ont la main sur la vie politique mais bel et bien le gouvernement.

    Les présidentielles ne sont que poudre aux yeux : ce qui reste le plus important de bien choisir, ce seront les candidats des prochaines élections en juin, car ce sont ceux qui vont constituer le prochain gouvernement justement. Là mieux vaudra ne pas faire d’impasse, car c’est bien ceux qui auront le véritable pouvoir de décision. C’est cela qu’il faut comprendre.

    As-tu regardé les petites vidéos que j’avais postées sur ton précédent sujet sur l’élection ? Si tu veux comprendre un certain nombre de choses sur tout ce que tu ne maîtrises pas en économie, politique… regarde-les car je pense que tu peux te faire une meilleure opinion une fois que tu auras visionné ces vidéos et compris la teneur des opérations au sein des hautes sphères de l’Etat.

    J’espère que tu iras ensuite à la mairie pour t’inscrire et avoir le droit de voter aux élections des années à venir, une fois tes convictions mieux forgées.

    Je te souhaite un joli pont du 8 Mai. Et ne tremble pas trop dimanche soir.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Oui, ça m’a clairement décontenancée, parce que ma réflexion n’a pas pu aller au bout. Je m’offrais le droit de voter, blanc, voire contre, et je ne pourrais pas. Qu’aurais-je fait alors ?

      J’ai peut-être un élément de réponse, grâce à un article que je l’ai ce matin. Il expliquait qu’on pouvait voter Macron, mais après 17h. Pour montrer que ce n’est pas un vote d’adhésion, mais pour contrer … J’ai trouvé l’idée satisfaisante. Je ferai peut-être comme ça, les prochaines fois que j’aurais à voter contrer !

      Vais-je culpabiliser ? Hmmm … Non ! La radiation m’a soulagée, mine de rien. Parce que quoi que je pense ou fasse, je n’existe pas aux yeux du scrutin. Et je n’ai pas à culpabiliser d’avoir été radiée, parce que j’ai signalé tous mes changements d’adresse … Personne ne m’avait parlé de signaler son mariage (d’autant plus que je l’ai fait aux impots et tutti quanti) alors que je n’avais pas changé de nom … Qu’est-ce que ça change, sur les listes électorales ? Il n’y a pas une mention « mariée » sur les cartes, que je sache ! Bref …

      Pour FB, je suis toujours hyper prudente. Mais vraiment. Je ne partage jamais rien, ne mets jamais de statuts, ne me prononce jamais sur quoi que ce soit … J’ai liké quelques vidéos légèrement axées et voilà.

      En fait, pour FB, le problème datait, et les présidentielles l’ont fait exploser. Je réduis ma liste d’amis au mininum : que les personnes avec lesquelles je suis encore en contact physique, au moins une fois par an. Tout le reste vire. Et les gens ne comprennent pas (anciens collègues …).
      En plus, ça devient clairement de l’espionnage. Le moindre de tes gestes, tes amis et leurs amis le voient. Ca me perturbait déjà beaucoup (même en réglant mes paramètres de confidentialité au plus près).
      Alors là, l’avènement de choix, de positions de forces, d’insultes … J’ai dit stop. J’ai tout basardé et j’ai créé un compte perso sous pseudo, avec aucun ami, ou je like toutes les pages que je veux pour avoir les infos que je veux (je like des pages de tous bords, pour justement avoir un avis et son opposé, et pouvoir ainsi me créer mon propre avis) sans que personne ne le voie.

      J’ai regardé certaines vidéos, oui ! Très intéressantes. Je vais m’intéresser de plus près à l’économie et tout le reste. Pour pouvoir voter mieux dans 5 ans !

      Bien sûr que j’irai me réinscrire en 2018 ! Il n’a jamais été question de rester hors jeu.

      Passe un joli week-end toi aussi ! J’espère qu’il fait beau par chez toi, ici, c’est l’orage ! En espérant avoir une belle surprise dimanche soir …

      1. Peanuts Répondre

        C’est dès 2017 qu’il faut te réinscrire, surtout s’il y a des élections prévues l’année prochaine. Pour voter aux élections d’une année, il faut être inscrit avant le 31 décembre de l’année précédente (aucune idée de la raison pour laquelle c’est ainsi par contre).

        Cette histoire de radiation sauvage m’interloque tout de même. C’est vraiment étrange. Je n’ai jamais été radiée ainsi, et pourtant, j’ai souvent changé de résidence dans ma vie de citoyenne. Cela dit, je ne me suis jamais mariée, mais d’après ce que je lis, il n’y a pas de raisons sauf en cas de changement de nom en effet…

        Dans deux jours nous serons fixés.
        Demain, je vote, parce que c’est un droit fondamental pour moi et je ne laisserai personne le faire à ma place.

        Pour FB et autres, ne mets jamais aucun « j’aime » sur des statuts parlant politique ou religion ou tout autre sujet sensible, et même si ça te fait rire ne le partage pas non plus. Il faut également te méfier des posts sur les murs d’amis car ce que tu y postes ou ce que tu y aimes peut être connu de tes amis, mais aussi des amis, des amis et soit-disant amis de la personne qui possède et alimente ce compte, même si tu la connais bien, car tu ne sais pas jusqu’à quel point elle a blindé son compte…
        J’imagine bien que tu n’as pas envie que le monde entier connaisse tes opinions sur des choses qui ne regardent que toi. 🙂

        Pour l’instant, il fait beau chez moi, mais il y a déjà beaucoup de vent, et je pense que ce sera un we agité et pluvieux.
        Après tout, les saints de glace ne sont pas encore passés. 😉

        A bientôt pour ton prochain article !

        1. Rozie & Colibri Répondre

          Plus j’y réfléchis, plus je pense que je fais partie de ces gens qui ont pas eu de chance, à cause d’un bug ou d’une « connerie » .. Parce qu’aucune raison n’est valable.

          Oui, je pensais bien me réinscrire cette année ! Je connais cette règle de le faire avant le 31. Je le ferai.

          Pour FB … Je sais, et c’est très rare que je like quelque chose (ou alors des choses qu’ont rien à voir avec des sujets sensibles). Mais on n’est jamais trop prudent ! On ne m’y reprendra plus :).

          Le résultat attendu est tombé .. !

  7. l0uanne Répondre

    Je crois que je suis la seule naïve qui n’attendait pas Marine au second tour lol J’avais voté Hamon au 1er tour car j’étais en grande partie en accord avec son programme mais je pensais durement que Mélenchon passerait. Quand j’ai vu un second tour Lepen/Macron, j’ai eu les boules, mais je me suis dit il faut que je vote pour contrer Marine, puis ensuite j’ai une période d’hésitation ou je me suis dit « Je vais sûrement voter blanc, parce que voter Macron me fait mal » puis j’ai regarder le débat et Marine m’a tellement taper sur le système, avec toute cette haine qu’elle dégage et son air suffisant que finalement j’irai voter Macron, juste pour lui donner une chance de pas passer.

    Par contre j’ai jamais compris ceux qui disent « S’abstenir c’est voter Lepen » Non s’absentir, c’est s’abstenir point.

    En revanche c’est exagéré le coup de la radiation. Si tu changes de nom, faut que tu le signales et si tu changes pas faut le signaler aussi ? Bientôt faudra signaler que t’ai pas d’enfant non plus ? Génial le système français…

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Tu n’étais pas la seule à ne pas t’y attendre, à Marine ! Chez moi, c’est très marqué. Je vis dans le sud, ici, c’est Le Pen/Mélenchon qui se disputaient la première place. Je connais énormément de partisans du FN, ici. Alors, aux vues de leur engagement, j’étais certaine qu’elle passerait …

      Je te comprends totalement pour ce débat ! Quelle honte, cette femme. Suffisante au possible, crache sur son adversaire alors qu’elle a tant à se reprocher ! Et son rire … Elle m’a vraiment inspiré de mauvais sentiments.

      Macron, au contraire, m’a plutôt rassurée. Il a réussi à ne pas plier, à rester stable, à ne pas s’énerver. Il a d’autres qualités aussi : il est plus jeune et il a travaillé dans le privé. Même si c’est pour des banques prestigieuses, au moins, il connait autre chose que la politique. Ce serait peut-être bénéfique ! Et tout cas, je l’espère.

      Quant au système … Une fois de plus, il m’a prouvé qu’il ne favorisait pas l’égalité. Que veux-tu …

  8. zenopia Répondre

    Au fil de ton billet, j’allais te dire (en toute bienveillance hein), va voter car sinon, je sens que tu risques d’avoir des regrets… c’est ainsi que je ressentais ton texte… et puis, je lis ton édit et je tombe des nues ! Quand je dis que TOUT tend à renvoyer les femmes à la cuisine… Je suis sidérée qu’on t’ait radiée… c’est complètement fou !
    Bisous ma belle <3

    1. Rozie & Colibri Répondre

      C’est vraiment .. Je n’ai pas les mots pour qualifier ma déconvenue. Je suis dégoutée. Mon mari, qui s’est marié lui aussi, et qui a changé mille fois de lieu de vie, n’a jamais été radié, lui …….. Ca m’énerve, mais comme la colère n’apporte rien, je prends sur moi.

      Mon texte est sans doute emprunt d’un gros doute, dans le sens où si j’affirme ma position, ma réflexion n’était clairement pas parvenue à sa fin.

      On m’a coupé l’herbe sous le pied !

      Bisous à toi ! Passe un beau week-end !

  9. MissTexas Répondre

    Ton raisonnement n’est ni juste ni faux, c’est le tien et il mérite autant de respect qu’un autre 😉Tu as le courage de tes opinions et une vraie réflexion dans tes choix, ce n’est vraiment pas donné à tout le monde.
    Personnellement j’irai voter samedi à Houston, car je ne veux pas revivre l’horreur de l’élection de Trump. Ça a été un cauchemar, je m’en suis remise difficilement et je ferai tout pour éviter ça, même si c’est voter pour quelqu’un en qui je ne crois pas. La douche froide, c’est terminé, ca n’apporte que du négatif.
    En tout cas je suis navrée pour toi que tu ais été radiée des listes pour une raison aussi con. Et surtout je suis navrée pour toi que tes amis acceptent aussi mal ta décision. C’est dommage car tu es quelqu’un qui, je pense, mérite d’être connue 🙂

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci beaucoup !

      Je comprends totalement ta démarche, et ton article m’avait d’ailleurs beaucoup interpelée.

      J’ai lu quelque chose ce matin que j’aurais pu faire, si je n’avais pas été radiée des listes. Un article expliquait que ceux qui ne souhaitaient pas soutenir Macron mais voulaient quand-même faire barrage au FN pouvaient voter avec 17h.
      A 17h, les votes, dans les analyses, sont considérés comme des votes de soutien. Après 17h, s’il y a beaucoup de votes Macron, ils pourront étre « réfléchis » comme étant des votes de barrage. Ainsi, le message passe quand-même, et on est au clair avec sa conscience … J’ai trouvé l’idée vraiment sympa. A voir si beaucoup le feront !

  10. Marie Répondre

    C’est incroyable que tu sois radiée des listes pour cause de mariage et de changement de nom présumé! Je trouve ça complètement archaïque et révoltant !
    D’un autre côté, la question est réglée pour toi, tu n’as plus à te préoccuper du bulletin que tu vas mettre dans l’urne !
    Merci pour ta sincérité dans tes articles, en tout cas. Ça donne à réfléchir, même si on n’est pas d’accord.

    1. Rozie & Colibri Répondre

      Merci à toi, Marie !

      Oui, cette histoire de radiation me reste clairement en travers de la gorge … J’aurais pu aller le contester au tribunal, mais par chez moi, les tribunaux ne courent pas les rues.

      La question est réglée pour moi, et j’avoue que ça me soulage ! Mais bon, je ne sais pas si c’est vraiment un bien …

Répondez-moi :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *