Notes d'existence

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles.

Première chose : pardon à toutes celles et ceux auxquels je n’ai pas répondu, depuis un temps indéterminé. J’ai bien reçu vos mails/messages, je les ai lus et je compte bien y répondre, c’est promis ! (je n’ai pas perdu le goût du partage, loin de là, donc on se dit à très bientôt 😉 !)

Si je ne vous réponds pas, c’est tout bonnement parce que du jour au lendemain, j’ai arrêté de passer mon temps sur mon ordinateur. Quelque chose s’est passé. Depuis plusieurs semaines, cet objet ne m’intéresse plus. J’ai pourtant bien envie d’écrire et de partager, de continuer les chouettes conversations qui attendent dans ma boîte mail, mais en ce moment, j’ai trop besoin de vivre. D’expérimenter pour de vrai.

Je passe mon temps à lire. C’est chouette, parce que les bons bouquins sont tombés dans mes mains, sans que je ne demande rien. Je fais du piano. J’apprends à m’accompagner et ça marche du tonnerre ! Je suis trooooooop contente.

Je décore ma maison. Je fais du jardinage. Je bronze au soleil, (quand il y en a !). Je me promène avec Indiana. Je cuisine (truc de fou ! ^^). Je vais faire des petites courses. Bref, je bouge ! Je le faisais aussi avant, hein ! Disons que ce côté-là de ma vie a pris toute la place.

En ce moment, lorsque je suis avec mon ordinateur dans les mains, j’ai l’impression crasse de perdre mon temps. Je pourrais faire tant d’autres choses plus intéressantes ! C’est irrésistible, cette envie. Ma fatigue « chronique » m’a lâchée (j’en ai découvert la cause et y remédie) du coup … Je suis pleine d’énergie physique pour tout ce que j’ai négligé cette année. J’ai ENVIE de bouger. Je suis avide.

Jolies blogueuses, je continue à vous lire ! Je ne laisse pas trace de mon passage, mais c’est pour la bonne cause. Je reviendrais sur les articles qui m’ont marquée bientôt, si je pense que ma contribution pourra apporter quelque chose.

Je vous souhaite une belle semaine ! Profitez de l’été qui arrive, j’espère qu’il ne repartira pas de si tôt, la pluie m’a eue à l’usure.

A très vite,

Rozie

Semer un peu de magie et de poésie dans le quotidien.

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :