Les petites histoires de la vie

Ici, je vous parle de mes petites particularités et de celles des personnes avec lesquelles je grandis, je vieillis. Vous rencontrerez, tour à tour, ma famille, mes amis, mes rencontres impromptues.

Je partage avec vous mes notes d’existence, mes petites expériences. Quelques souvenirs, ce que m’inspire le monde qui m’entoure, et ma façon d’évoluer à travers cette vie que je chéris comme le précieux cadeau qu’elle est.

Histoires de famille

Ma famille ne sait pas communiquer.

chat-sur-la-lune

« Chez nous, la parole c’est pas notre point fort. Nous nous parlons très peu, et souvent nous omettons les sujets vraiment importants. Je tiens cette maîtrise du silence de mes parents. Parfois c’est atout. Je n’ai pas besoin de mots pour comprendre et ressentir l’autre. » Lire la suite …

La phobie de l’enfant et l’équilibre familial.

ours-blanc

« Tout a commencé par une timidité excessive. Elle avait trois ans et son entrée à l’école l’angoissait. Je la voyais de temps en temps, seule dans la cour de récréation, bataillant pour s’approcher des autres. Elle ne parlait à personne, ni à ses camarades, ni à sa maîtresse. » Lire la suite …

Secrets de famille.

« Il est une forme de secrets, tapis dans l’ombre depuis des générations, dont on soupçonne l’existence sans pour autant en avoir la certitude. Ceux-là sont les plus terribles. Nous savons qu’un élément nous est volontairement dissimulé, et malgré ça, il impacte nos vies. Cet élément, pour ma part, prend racine en 1968. » Lire la suite …

Cette soeur que j’ai détestée.

« J’avais trois ans et demi lorsque ma soeur est née. Mes parents m’avaient bien préparée à son arrivée et j’étais ravie qu’elle nous rejoigne. J’ai un souvenir précis de ces jours passés avec mon père, pendant que maman prenait du repos à la maternité. J’aimais bien qu’il s’occupe de moi, qu’il me lave et me couche.  » Lire la suite …

Ce que je suis

Ces petits rien qui font ce que je suis (Liebster Awards).

« Aujourd’hui, je vous livre un article un peu différent : ma participation aux Liebster Awards. Je ne savais pas de quoi il s’agissait avant que Louanne ne me nomine. Voici donc quelques bouts de moi, pêle-mêle. » Lire la suite …

Cette passion qui me transporte : chanter.

micro d'enregistrement

« Je suis la petite chanteuse de la famille, rien ne me fait plus de bien que quelques notes de musique. Les chansons me bouleversent, m’apaisent, me séduisent, me racontent. » Lire la suite …

Six mois au chômage.

« En 2016, nous avons choisi de changer de région, de sortir de la ville tentaculaire de Lyon. Si notre appartement nous convenait, nous commencions à aspirer à un autre rythme de vie. J’aurais pu rester encore quelques temps en ville, mais mon mari étouffait. Il avait besoin de retrouver ses monts provençaux et d’un commun accord, nous avons choisi de nous établir aux alentours de Sisteron, petite ville de charme.  » Lire la suite …

Je suis hématophobe.

livre-journal-dun-corps-de-daniel-pennac

« La phobie est assez répandue dans ma famille. Nous avons un terrain fertile aux craintes irrationnelles. Ma petite soeur avait une peur irrépressible de mourir, qui l’empêchait de sortir, de dormir, de manger … Moi, j’ai peur du sang. » Lire la suite …

Je suis gauchère.

plume-en-verre-et-encrier

« Mon père savait qu’il n’y avait qu’une maigre chance pour que sa fille ainée utilise sa main gauche, comme lui. Pourtant je suis là, gauchère jusqu’à la moelle. Et comme un pied de nez aux statistiques, ma petite soeur l’est aussi. La gauche, c’est une histoire de famille. » Lire la suite …

Asymétrie mammaire, féminité et acceptation de soi.

boules-de-relaxation-chinoises

« Je connais peu de femmes qui n’ont pas un jour été complexées par leur poitrine. Ma grand-mère se courbait pour qu’on ne remarque pas sa poussée spectaculaire, moi je me demandais combien de temps encore je devrais attendre avant qu’elle ne pointe le bout de son nez. »  Lire la suite …

Histoires de religion

Mon mari, un Témoin de Jéhovah.

les-saintes-ecritures

« Des Témoins de Jéhovah, je n’avais que l’image d’une femme venue à pieds jusque dans ma campagne m’annoncer l’Armageddon, catastrophe dont je ne survivrais pas si je ne la suivais pas dans la foi. Je n’avais que l’image de prospectus parlant de Dieu qu’on croisait ça et là dans le dédale les foires bovines. » Lire la suite …

Mon amie s’est convertie.

photophore-oriental-bleu

« Elle est belle, elle est forte, elle a du caractère. J’ai beaucoup d’estime pour elle, je suis fière de ce qu’elle est, et j’espère qu’elle est fière de moi. Je l’aime comme une soeur. Elle me manque souvent. » Lire la suite …

Encore un peu plus ...

Mes mensonges d’adolescente.

masque-venitien

« Dans la cour de récréation, toutes les filles en avaient. Ils scintillaient au soleil, elles en paraient leurs cahiers, leurs trousses, leurs cartables. J’enviais ces animaux miniatures autocollants aux couleurs chatoyantes. Mais plutôt que de les quémander à mes parents, je les ai volés au supermarché. » Lire la suite …

Je n’ai pas (plus) d’amis.

coffret-de-dvd-friends

« Quand j’étais petite, je savais ce que signifiait « avoir des amis ». C’était somme toute assez simple. Outre ma meilleure amie, mes copains étaient ceux avec lesquels je jouais à chaque récréation. J’en avais beaucoup. Assez pour fêter mon anniversaire. » Lire la suite …

Ce portefeuille qu’on m’a volé.

« J’ai tout de suite compris qu’on me l’avait volé. L’auteur était sans doute là, autour de moi, à mirer ma réaction, à déceler la panique dans mon regard. Tout à coup, je me sentais insignifiante et perdue. » Lire la suite …