Les Etats d’Esprit du Vendredi (26.01.18)

Début : 12h37

Fatigue : Normale, ça va.

Humeur : Bonne, tranquille.

Estomac : Pizza.

Condition physique : Yoga hier, version « cocooning ». Ca m’a fait beaucoup de bien. Pour la première fois, j’ai réussi à m’extirper du fil des pensées parasites, et à les regarder de loin, comme on surplombe une rivière en remerciant de n’être pas pris dans le courant. Je suis très contente donc, la pratique porte ses fruits. Physiquement, mais aussi sur le mental.

Esprit : Dans la même veine, au calme.

Boulot : Je suis productive. J’apprécie. On a une stagiaire pour quelques semaines qui est vraiment sympa, ainsi qu’un nouvel arrivant surprise, qui a l’air d’être une belle personne.

Culture : On a terminé la trilogie « Before Midnight ». Ce sont des films qui retracent le parcours amoureux d’un couple sur peut-être 15 ans. Si vous ne connaissez pas, je vous les conseille vivement. Nous avons regardé le premier il y a plus d’un an. Ca se déguste.

Chaque film retrace une journée. Juste une journée charnière dans une relation. On suit leurs conversations, tout simplement. C’est vraiment … Spécialement magique. Aussi parce que c’est réel et qu’on ressent toute la foule et la diversité des sentiments qui animent l’humain. Un vrai bijou.

Je tente de relire « Les Femmes » de Boyle. Je n’en avais lu qu’une partie à l’époque, avant de lâcher.

Penser à : Cet après-midi, je vais à Brico-Dépôt. Il me faut un peu de matériel pour peindre demain. Je m’attaque à l’entrée !

Avis Perso : Il paraît que des gens se sont battus pour du Nutella bradé. Je ne vais pas traiter ces gens de consommateurs idiots.

La semaine dernière, j’ai posté un message sur un groupe FB, dans lequel je demandais des astuces pour recycler des bonbons (durs, promotionnels, donnés en quantité par une entreprise). Je ne voulais pas les jeter, mais pas les manger non plus.

A ma grande surprise, un débat s’est installé entre ceux qui souhaitaient que je les donne à une épicerie sociale (je n’y avais pas pensé) et ceux qui disaient que les pauvres n’avaient pas besoin, en plus, qu’on les nourrisse avec des cochonneries.

Quelques personnes ont été particulièrement blessées, et ont expliqué que des bonbons, leurs enfants ne pouvaient jamais en avoir, que c’était un luxe qu’ils ne pouvaient pas se permettre. Que quand, par chance, on leur en offrait quelques uns à l’épicerie sociale, c’était la fête !

J’ai fini par mettre un terme au débat en demandant aux personnes intéressées de me transmettre leurs adresses. J’ai envoyé les bonbons.

Tout ça pour dire … Ce Nutella bradé, c’est symptomatique. Sans doute que de nombreuses personnes qui se sont ruées dessus et battues pour en avoir le faisaient parce qu’elles pouvaient, cette fois, se permettre un plaisir. A eux, à leurs enfants. Voilà ce à quoi j’ai pensé avant de crier à la stupidité humaine.

Message Perso : … !

Amitiés : Je suis entrain de planifier d’éventuelles rencontres.

Mon amie va vraiment emménager à 10 minutes de chez moi, et ça me fait plaisir.

Love : Est heureux. Adore son chien et passe ses journées à me dire qu’il m’aime et à me câliner. J’adore ça !

Indiana : A perdu toutes ses dents de bébé. On essaie de s’organiser pour commencer à la nourrir à la vraie viande, crue. Les croquettes lui donnent la diarrhée, il n’y a rien à faire. C’est parti pour le BARF, donc !

Le premier jour, mon amoureux a ramené des abats donnés par une boucherie. L’horreur absolue. Poumons, foie, trachées … Je n’ai (presque) rien vu pourtant, mais rien que de le savoir et que de le voir la mine défaite de trier tout ça … On s’est dit qu’on l’aimait quand-même sacrément, ce chien !

Le second jour, une autre boucherie nous a donné des os charnus. Ca, c’est ok. Indiana était RAVI. Ce chien est un ventre sur pattes. Et il n’a plus la diarrhée.

Sorties : Aucune idée. Ca dépendra du temps !

Divers : Je veux investir dans un composteur. Mais comme on n’a pas de jardin, et qu’on ne compte pas en faire un … Que faire du compost ? Il y en aura trop pour les fleurs. Du coup, j’hésite.

Courses : Drive de la semaine. Je ne sais pas encore ce qu’on va prendre.

Envie de : Planter des fleurs, toujours.

Musique : Daffodil Lament – The Cranberries. Parce qu’elle est morte alors que sa voix était un rempart de mon adolescence. Et parce que j’aime toujours autant !

Fin : 13h10

Vous souhaitez participer aux Etats d’Esprit du Vendredi, créés par Zenopia et Postman ? Il vous suffit de copier le formulaire et de le remplir à votre envie ! Ensuite, laissez un commentaire sur leurs deux blogs respectifs avec le lien de votre participation, afin qu’ils puissent vous inclure à la liste des participants. Retrouvez le tableau pinterest collectif et la playlist sur youtube.


10 thoughts on “Les Etats d’Esprit du Vendredi (26.01.18)

  1. Sel Répondre

    Tout d’accord avec vous, pour les bonbons.
    Et pour le composteur, ce serait un composteur comment ? Un vermicomposteur (avec des vers) ? Parce que si c’est le cas, ça réduit tellement les déchets qu’en fait, ça ne donne pas tant de compost que ça, tout en réduisant notablement le volume des déchets 🙂 (du moins, pour nous qui sommes deux au foyer)

    1. Rozie Répondre

      Ce serait plutôt un composteur classique, sans vers. Mais je ne sais pas quelle taille prendre. J’en ai vu un de 350 litres, mais je me dis que c’est peut-être vite rempli ?

      On est deux également, et notre poubelle, c’est un bon 60% de déchets verts (on en jette un sac « moyen » toutes les semaines et demie, environ !).

      1. Sel Répondre

        Mais du coup, si vous n’avez pas de jardin, ce serait un composteur avec activateur (une sorte de poudre qu’on met sur le dessus, qui décompose les déchets par action des bactéries, je crois, on un truc du genre)? Juste une boite où vous mettez vos déchets ? Ce dernier cas ne peut pas marcher s’il n’y a pas un « accès » à la terre par en dessous (pour que les bestioles diverses puissent y avoir accès, je pense (à tort peut-être, hein, je ne suis pas une spécialiste)
        (et oui, vous avez plus de déchets verts que nous, on a plutôt un petit saladier (ou un gros bol :p)par semaine, nous)

        1. Rozie Répondre

          On gaspille malheureusement encore beaucoup, ça me désespère ! Mais bon, je relativise. Ce sont surtout des épluchures dont on ne fait encore rien.

          On a un jardin, et on pourrait le mettre à un endroit ou il touche la terre, oui, sans soucis. Il faut que je me renseigne plus en profondeur parce que je n’y connais vraiment rien …

          1. Sel

            Aaah, toutes mes excuses ! Oui, pas de soucis, alors ! j’avais mal interprété ta phrase « Mais comme on n’a pas de jardin, », alors qu’en plus, je savais bien que vous étiez dans une maison et tout…Bref :p Dans ce cas, fais ton compost quand même (je maintiens qu’en fait, ça n’en fait pas autant que ce qu’on croit) et tu le distribueras autour de toi, ou au pire, tu vas le déposer au milieu des buissons et des ronces dans un endroit qui semble abandonné, et ça te fera des mûres l’année d’après (hem)

          2. Rozie

            Pas de problème !

            Haha, oui, ça me semble pas mal … Ce sera toujours mille fois mieux que dans la poubelle pour être incinéré. Je vais voir ce que je trouve !

            Merci :).

  2. MissTexas Répondre

    Alors ça !!!! J’ai lu la discussion sur les bonbons la semaine dernière sur ce groupe FB et jamais je n’aurais imaginé une seule seconde que l’auteur c’était toi !!! C’est rigolo ! J’avais d’ailleurs trouvé que la discussion tournait au vinaigre pour pas grand chose… J’espère que tu as trouvé preneur !

    1. Rozie Répondre

      Hahaha, oui, c’était moi, les bonbons ! Moi aussi, je me suis demandée comment c’était possible que cette conversation prenne ce sens. Je n’ai pas compris et ça m’a beaucoup attristée.
      J’ai encore un compte FB lié à la page du blog (dont je m’occupe peu, pour ne pas dire « pas » en ce moment …). Du coup, je l’ai « anonymisé » et je m’en sers dans différents groupes qui me sont utiles.

  3. zenopia Répondre

    Je rebondis sur les bonbons… je trouve qu’il y a, actuellement, une sorte de « police » de la « bonne pensée » qui se met en place… Pas mal de gens me semblent investis d’une espèce de mission pédagogico-moralisatrice qui me gonfle d’une force… Bref, t’as bien fait de donner les bonbons à l’épicerie sociale <3 Voilà, c'est dit !
    Bisous Rozie <3

    1. Rozie Répondre

      Exactement ! Je suis complètement d’accord … Et ce sur bien des sujets, c’est incroyable. J’ai l’impression qu’on entre dans une ère où on n’a plus le droit de ne rien dire en public, on se fait toujours taper dessus si on sort un tant soit peu du politiquement correct. C’est incroyablement chiant et lourd.

      The Hand-Maid Tale n’est peut-être pas si loin …. ! ^^

      Bisous Cécile !

Répondez-moi :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *