Je te donne ma robe de mariée !

Elle m’encombre. Elle est là, dans son écrin, à attendre. Je l’ai posée dans une chambre, en haut, sur une étagère. A chaque fois que je passe devant, je soupire. Quel dommage, cette beauté, qu’elle ne puisse plus jamais sortir de cette enveloppe pour draper une autre femme … !

Avant le mariage, je n’avais pas songé à l’après pour elle. Nous avions loué la décoration pour ne pas avoir ce problème-là. Il n’y a qu’un cadre (de menu !) que nous avons gardé, dans lequel trône désormais une photo de nous.

Mon mari se sert encore de son costume. C’est très utile pour le mariage des autres. Mais moi, ma robe … Je ne risque pas de la remettre un jour.

Je pourrais la modifier pour en faire une robe de coktail. Oui … L’idée ne me séduit pas des masses. D’abord parce que je trouve ça dommage (de couper la traîne, de la colorer …). Ensuite parce qu’il est rare que j’aie besoin de ce genre de tenue. Enfin parce que si jamais je suis conviée à ce genre d’évènement, ce sera à un autre mariage, et je me connais … Je n’oserai jamais porter une ancienne robe de mariée, même modifiée, pour le mariage d’une autre !

Je pourrais la revendre pour un bon prix. J’ai essayé, ça n’a pas marché. Je tenais à la vendre moi-même et pas à la vendre à un site qui ensuite la revendra plus cher. Du coup, ça bloque. Rares sont les personnes qui recherchent la perle sur les sites de petites annonces.

Je pourrais la garder pour la reporter à mes 10-15-20 ans de mariage. Si je n’ai pas pris un gramme d’ici-là, c’est possible ! Mais je me connais … J’aurais changé, je voudrais une tenue qui reflètera mon esprit du moment, quelque chose de spécial. Et je n’oserai pas la robe de mariée. Non, pour moi, ça ne se porte qu’une fois dans une vie.

La garder pour une future fille/nièce/personne de la famille ? Outre le fait que je ne veuille pas d’enfants, je suis lucide. Je n’ai pas voulu porter la robe de ma mère. 20 ans (ou plus) de différence, niveau goût, ça change la donne …

Je pourrais en faire un « Trash the dress » ! Idée qui a pu me séduire au départ, mais le temps a passé. Je ne suis pas assez fun pour balancer de la couleur sur ma robe, il faut croire ! J’ai l’impression que ça gâcherait sa prestance, son souvenir imperissable.

La louer ? … Ca ne me satisfait pas. Je n’ai pas envie de faire les démarches, et des sociétés comme ça, par ici, ce n’est pas simple à trouver. Et puis, faire de cette robe un véritable commerce sur la durée, je ne sais pas, ça a quelque chose de dérangeant. L’idée me froisse !

Reste le don. Donner.

Comme je ne suis pas seule à être sentimentalement attachée au tissu, j’ai demandé conseil. Pour ma mère et ma soeur, c’est un parjure ! La robe de mariée, c’est sacré, ça se garde jusqu’à la mort. Bon … Je vais faire à mon idée, elles n’en sauront jamais rien.

Mon mari n’est pas gêné à l’idée qu’elle ne soit plus en notre possession. Mais il y met une condition, la vendre, même à un tout petit prix, pour le symbole, et pour éviter de tomber sur n’importe qui. Ok !

Entendez-moi bien, j’adore cette robe. J’ai un véritable sentiment d’amour, de tendresse, pour elle. Et justement, c’est là que la bât blesse. Parce que je l’aime, je trouve très dur que son destin se termine comme ça, sur l’étagère d’une maison tenue par une femme qui n’en fera plus jamais rien sinon la caresser de temps à autre, par pure nostalgie. Ca n’a pas de sens ! Quel gâchis.

J’ai envie qu’elle vive, cette robe ! J’ai envie qu’elle émerveille d’autres yeux, qu’une autre femme l’aime d’un amour sincère, qu’elle essuie des larmes encore une fois, qu’elle porte des espoirs, qu’elle brille sur des photos … Qu’elle vive !

Et si après ça, elle doit rester dans le placard d’une autre, ce n’est pas grave. Cette autre saura pourquoi elle la garde. Elle ne donnera sans doute pas le même sens que moi aux choses. Elle la gardera pour le symbole que je comprends, mais qui n’est pas mien.

Cherche future mariée pour une robe spéciale !

Ma robe ira à une femme rêveuse, pleine de joie et d’espoirs. Ma robe ira à un couple que tout attend, à une cérémonie aussi puissante que sacrée.

Je suis à la recherche de cet amour qui saura reconnaître en elle l’âme sous la dentelle et le taffetas. Qui ne sera pas gêné de sa vie d’avant, mais qui au contraire pensera que ça ajoute à sa valeur.

Si tu corresponds à cette définition, manifeste-toi ! Envoies-moi un mail via la petite enveloppe en haut à droite. Explique-moi pourquoi ça te parle, pourquoi tu sens au plus profond de toi que cette robe est déjà tienne, pourquoi elle te fait rêver et soulève ton coeur.

Attention, si tu ne vois pas autre chose que l’opportunité d’avoir une (belle) robe pour presque rien, ce n’est pas la peine. Je me réserve le droit de choisir à qui elle ira, et je me fais confiance, je saurais faire la part des choses entre une personne qui me baratine et une autre, qui verra plus loin qu’une grosse économie ! Mes critères : l’humain et la sincérité.

La robe : Modèle Laberne collection 2014, Pronovias, 2100 euros neuve

En occasion, on la trouve à des prix variant entre 700 et 1800 euros. Elle ne pèse pas lourd, est très douce. Très agréable à porter, comme une seconde peau. Pour les photos, je vous laisse atteindre la fin de l’article.

Couleur de la robe : Blanc

Forme de la robe : A-line, près de la silhouette

Haut de la tenue : Sans bustier, avec bretelles, soutien-gorge intégré

Bas de la tenue : Robe longue (au plancher) avec traîne « chapelle » à l’arrière (1 m)

Cerceaux : Non

Encolure : Décolleté en V brodé

Dos : Haut du dos dégagé, orné d’un superbe « collier » de perles

Tissu : en tulle, décoré de broderies de perles et de nacre (représentant d’élégantes petites feuilles)

Fermeture : Fermeture éclair (de qualité) sur le côté gauche, invisible

Les termes de la passation

Mon mari a fixé le prix à 100 euros. C’est symbolique. C’est le geste qui compte. Je sais, le titre de l’article parle de don, mais mon mari y tient, et il a son mot à dire. Je pense que tu comprendras qu’on ne cherche pas à se faire de l’argent (si on le voulait, j’aurais déjà fait appel aux sites de revente dont je parle plus haut), mais plus à rencontrer quelqu’un de bien, à faire naître une belle histoire.

Ca peut être (beaucoup) moins si tu n’as pas les moyens. On s’arrange. Si tu veux la porter le jour J et me la rendre après, c’est possible, par exemple. Je ne te ferai pas payer pour ça. Si tu veux la porter et faire comme moi après, la passer à une autre, ça me ravirait plus encore (doux fantasme !), mais je ne te le demanderai pas.

En fait, c’est vraiment ton mail qui fera la différence, par l’argent que tu comptes me donner : je veux savoir qui tu es, pour être sûre que cette robe, qui compte tant pour moi, ira entre de bonnes mains. J’insiste, mais c’est ça le plus important.

A cela s’ajouteront les frais de livraison, si tu habites trop loin. Mais il vaut mieux que tu puisses l’essayer, alors si tu le peux, je t’accueillerai volontiers chez moi ! J’habite entre Sisteron, Digne, Manosque (04).

Elle aura également besoin d’un passage au pressing (quelques tâches de terre sous la traîne).

Les mensurations

Je vais te donner les miennes, pour que tu te fasses une idée. Cette robe était la dernière de la série. Un véritable coup de coeur. Elle n’était pas à ma taille (deux tailles de plus à la base !) alors j’ai fait appel à une couturière qui a fait un superbe travail !

Taille : 1.68 m (avec supplément d’une dizaine de centimètres pour les chaussures à talons)

Poids : 52 kilos (tout ça pour te dire que j’équivaux à un 36 en magasin)

Poitrine : 85B. Mais comme je le disais, la robe était plus large et ma couturière n’a pas retouché cette partie là alors des poitrines plus voluptueuses peuvent tout à fait s’y plaire ! Et ça ne baillera pas si jamais tu es plutôt menue à cet endroit-là.

Tour de hanches : 87 cm (à l’endroit le plus large)

Tour de taille : 66 cm (à l’endroit le plus menu)

Si tu as besoin de plus de précisions, n’hésite pas à demander ! La couturière a laissé du tissu dans les coutures, au cas où il faudrait plus tard la ré-agrandir (mais ça ne fera pas des miracles non plus, peut-être 2-3 cm, en sachant que moi, elle ne me sert pas, je suis à l’aise !).

On a fait le tour, je crois ! J’espère te trouver, jolie future mariée ! Si ce n’est pas toi mais que tu connais une personne qui pourrait correspondre, n’hésites pas à partager ! Fais circuler l’information, fais ta B.A de la journée : participer à la rencontre de trois heureuses (la fiancée, la robe, et moi !) !

Les photos


20 thoughts on “Je te donne ma robe de mariée !

  1. val Répondre

    Elle est vraiment très belle. Ce geste de la donner pour qu’elle vive une seconde vie (et pourquoi pas une troisième, quatrième ..etc) est fort de sens !

    1. Rozie Répondre

      Merci Val !
      C’est un sens qui me plaît beaucoup, et j’adore quand les gestes sont « forts de sens ». C’est un compliment qui me va droit au coeur !
      Maintenant, j’espère seulement que c’est réalisable et qu’un jour, une personne se manifestera … !

  2. Nelly Répondre

    C’est une belle démarche !

    1. Rozie Répondre

      Merci beaucoup Nelly, et bienvenue ici :).

  3. marie kléber Répondre

    Elle est magnifique Rozie! Difficile de se séparer d’une telle merveille mais en effet si cela peut faire le bonheur d’une autre, c’est un bel acte de partage ET de générosité.

    1. Rozie Répondre

      Si tu connais des personnes intéressées Marie, dis-le moi ! J’aimerais vraiment que ça arrive. Sans quoi je finirais par la déposer dans une ressourcerie.

      Merci !

  4. zenopia Répondre

    J’aime beaucoup l’idée…

    1. Rozie Répondre

      Merci ! Elle m’a été soufflée par quelques belles personnes …

  5. Flora Répondre

    Je comprends tout à fait ta démarche, j’ai aussi essayer de revendre la mienne sans succès alors je l’ai mise en dépôt/vente où ils sont sensé la vendre à 50% de sa valeur et faire moitié/moitié avec moi. Je ne récupérerais donc (si un jour elle est vendue) que 25% de son prix mais à mes yeux c’est toujours mieux que de la laisser prendre la poussière dans mon grenier.
    J’espère que ta robe trouvera quelqu’un à la hauteur, elle est vraiment très belle !

    1. Rozie Répondre

      Tu l’as fait avec quelle enseigne ? Ca prend du temps, apparemment … Que se passe-t-il si elle n’est jamais vendue ?

      Merci, j’espère que la tienne trouvera aussi un nouveau corps à couvrir !

      1. Flora Répondre

        L’enseigne s’appelle la mariée à bicyclette mais c’est en Belgique ça ne va pas beaucoup t’aider… Chaque année j’ai le choix de soit prolonger mon contrat avec eux d’un an ou de récupérer ma robe. Je me suis donné 2 ans, si elle n’est toujours pas vendue je chercherai une autre solution.

        1. Rozie Répondre

          C’est pas mal comme concept ! Merci, je me renseignerai :).

  6. Anne-So Répondre

    Coucou Rozie !

    C’est une très belle idée ! J’avoue que si j’avais eu le projet de me marier (et que j’avais aimé le blanc x) ) une passation de robe comme tu la proposes m’aurait fortement emballée – surtout avec toi comme donneuse =). J’espère que tu trouveras une future mariée à la hauteur de tes attentes.
    Quoi qu’il en soit, cette robe a terriblement plus de charme sur toi que sur les « photos de magazine » !

    Belle soirée à toi 🙂

    1. Rozie Répondre

      Hello Anne-So !

      Merci ! Si tu connais des personnes potentiellement intéressées, n’hésites pas ! Je sens que je vais la garder encore longtemps avant qu’une personne ne se manifeste …

      Les photos de magazine de Pronovias ne m’ont jamais attirée. Je n’aurais JAMAIS parié sur un de leurs modèles. Je suis allée à leur vente privée comme ça, pour un premier essayage, pour tenter des trucs. Et elle était là. Je ne l’avais même pas choisie, elle m’attendait pendue dans la cabine que m’avait donnée la vendeuse. Dès que je l’ai vue, j’ai lâché toutes les autres ! C’était un sacré coup du sort, ça aussi … !

      Passe une belle semaine !

  7. liloumei Répondre

    Quelle belle robe, et quelle jolie idée !

    1. Rozie Répondre

      Merci beaucoup ! Je l’adore, cette robe est un bijou alors … Il faut qu’elle serve !

  8. maman délire Répondre

    il ne me reste qu’une chose a faire….. me remarier !!! mais en fait non, j’adore trop celle que j’avais choisi, moi aussi, et dont on a dit qu’elle me correspondait parfaitement. cela dit la tienne est superbe, j’espère qu’elle trouvera silhouette à son pied ! Je connais une femme qui avait trouvé sa robe de mariée à 90 euros, alors qu’elle en valait des milliers. la femme qui lui avait vendu voulait que quelqu’un qui n’avait pas les moyens puisse quand même avoir une robe de rêve ce jour là !! j’ai trouvée cette idée belle et généreuse…. souhaitons à la future mariée que tu trouveras d’être aussi heureuse que toi !

    1. Rozie Répondre

      Hahaha ! Tu m’invites, si tu te remaries ? ^^

      Tu m’avais déjà soufflé cette idée, et comme tu peux le voir, elle a fait son bout de chemin ! Donc c’est un peu grâce à toi ;). J’espère aussi qu’elle trouvera. Pour l’instant, personne ne s’est manifesté. En dernier recours, j’irai la déposer en ressourcerie mais bon … J’aimerais connaître celle à qui elle ira.

      1. maman délire Répondre

        ah oui avec plaisir ! mais je trouverai bien une autre occasion pour t’inviter un jour 🙂 . oui c’est vrai que j’avais déjà parlé de ça dans un autre commentaire, je m’en souviens maintenant ! c’est fou que je sois un tant soit peu à l’origine de cette idée ! mais je n’ai pas parlé de la mienne… que je garde précieusement. je ne pense pas que j’arriverai à faire cette démarche, même si je suis dans une envie de faire beaucoup de tri chez moi, là, je ne pourrais pas. je l’ai choisi avec ma maman, ce qui m’y fait tenir encore plus. et en plus la je crois que papa délire ferait un malaise…

        1. Rozie Répondre

          Hahaha, j’imagine la scène ! Si mon mari m’avait demandé de garder la robe, je l’aurais fait. Elle lui appartient aussi donc … Je ne peux pas prendre la décision seule, et il est bien normal que vous la gardiez si c’est comme ça que vous ressentez les choses. C’est une belle façon de la chérir aussi !

Répondez-moi :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *