Sorcière en Herbe

Fêter l’arrivée de l’automne.

Comme je suis heureuse d’être aujourd’hui, 21 septembre 2018 ! Il fait un temps radieux, l’été s’étire jusqu’au bout pour mon plus grand ravissement. Cet entremêlement des deux saisons me plaît. J’aime sentir la chaleur estivale du soleil et marcher sur les premières feuilles mortes en même temps.

Mon « ascèse moderne » se termine.

Je n’ai pas réussi à méditer. J’ai tout de suite senti que ça n’allait pas. Je trépignais de faire autre chose à chaque fois, je n’arrivais pas à trouver le bon moment, c’était contradictoire. Je n’ai pas forcé.

Mais j’ai fait tout le reste avec brio. J’ai dû m’adapter quelques fois, notamment pour ce qui est de la nourriture (je n’avais pas prévu les restaurants pro !). Et ce dont je suis le plus fière, c’est de ma nouvelle habitude du dimanche : préparer un savoureux gâteau pour la semaine. Fini, les biscuits industriels ! J’en mange depuis toujours, à raison de plusieurs fois par semaine, vous vous rendez compte ? J’ai définitivement réussi à les remplacer par du fait-maison et des fruits. Je compte bien continuer dans ce sens.

Ces trois semaines d’ascèse m’ont fait un bien fou. L’objectif est atteint, ça m’a permis de ne pas m’essouffler, de ne pas retomber dans le creux de mes vagues énergétiques. Je me sens particulièrement bien. Je pense que c’est surtout dû à l’alimentation. J’ai cuisiné, je me suis fait plaisir avec une alimentation végane, et ça colle avec mes idéaux.

J’ai aussi fait une cure de raisin, bien malgré moi ! Cette année, la vigne a donné des grappes en quantité, c’est phénoménal. C’est un muscat rouge, un vrai délice. Voilà un mois que j’en mange tous les jours, par grappes entières. Et bien je peux dire que ça booste, et que c’est excellent pour le transit.

Je me sens en phase avec le changement de saison. C’était très agréable de le préparer comme ça. Ca s’est fait en douceur. J’accueille l’automne les bras grands ouverts !

L’équinoxe d’automne :

Equinoxe signifie « égal à la nuit ». Nous en connaissons deux chaque année : à l’arrivée du printemps et à celle de l’automne. C’est le moment précis ou le soleil se trouve au zénith de l’équateur. Résultat : le jour et la nuit sont aussi longs l’un que l’autre. A l’arrivée de l’automne, on bascule doucement vers des nuits plus longues et des journées plus courtes.

Cette année, l’équinoxe d’automne a lieu dimanche, le 23 septembre. C’est un week-end de fête qui se prépare chez les païens : on l’appelle Mabon. Le dernier temps des récoltes, celui où l’on cueille pour transformer en jus, vin, sirops, converses, soupes … Il va falloir tenir le repos hivernal !

Le fêter :

Pour ma part, je vais fêter l’arrivée de l’automne en préparant mon premier jus de raisin. Il reste encore beaucoup de grappes que je partage avec les oiseaux et les insectes. Mais bientôt, elles seront perdues ! J’ai eu beau en offrir à tour de bras, il en reste. Je vais donc m’atteler à une tâche qui ne me laisse pas indifférente.

En effet, le raisin et la vigne font partie de l’histoire de ma famille. Mon père est vigneron. J’ai grandi dans la maison de mes arrières grands-parents ou les vignes étaient présentes. Mon arrière grand-père fabriquait son propre vin. Je connais les grands cuves dans lesquelles on fait macérer et fermenter le raisin, celles dans lesquelles on saute pieds-nus pour le faire éclater, les fûts de chênes dans la cave, les bouteilles qu’on stérilise et qu’on couche au frais une fois remplies, pour qu’elles vieillissent correctement, les petites coupes en inox avec lesquelles je jouais enfant …

Tout cela a un sens profond pour moi. Ca me fait vraiment quelque chose de me dire que dans deux jours, je vais perpétuer cette tradition familiale à mon échelle. Avec mon litre de jus de raisin. Deux ou trois si j’ai de la chance. Toute seule mais entourée de tous ceux qui m’ont précédée. Ca ne sera pas grand-chose mais sentimentalement parlant, c’est fort. Ca vibre.

Pour fêter l’arrivée de l’automne, on peut décorer sa maison. Je l’ai fait bien en amont, dès que j’ai commencé à récolter les premières courges. Elles trônent sur mon piano. De toutes les formes et de toutes les couleurs, c’est très joli ! J’en ai déjà mangé une, un petit régal.

Ce n’est pas une grande décoration, mais tout réside dans l’intention du geste.

Je prépare aussi l’automne dans la maison, et dans le jardin.

La maison achève de se métamorphoser. Les artisans nous ont posé de belles pierres sur les murs, des touches de bois superbes (les détails qui font toute la différence <3 ) pour harmoniser. La pose du poêle à bois se compte en jours désormais. Les éléments de décoration arrivent l’un après l’autre. J’ai déniché un superbe tableau, avec du caractère, qui terminera d’enjoliver le salon.

Grâce à une petite entrée d’argent inopinée, je vais pouvoir acquérir les pots de peinture qui inscriront dans la réalité ce que je visualise depuis des mois. Ca se termine. Un an et demi après notre arrivée dans les lieux, nous y sommes. C’est vraiment satisfaisant.

Au jardin nous accueillons un lilas déjà grand et trois rhododendrons (encore de la récupération !). Ca suit son cours. Je vais y passer plus de temps dans les prochaines semaines. Il faudra bientôt récolter les olives, tailler, extraire les « bébés agave » (vous en voulez ?) … Du travail et de la satisfaction en perspective.

Et enfin, je planifie l’arrivée d’un chat. Je ne sais pas trop quand encore. Je suis tiraillée entre mon désir d’en sauver un à la SPA, et d’en sauver un chez mes grands-parents (c’est un taudis dans lequel les chats meurent de maladies pas réjouissantes, et comme aucun n’est stérilisé, les chatons naissent à tours de bras : un cauchemar).

J’imagine qu’il arrivera pour Noël. Je serai en congés et pourrais bien m’en occuper pour son acclimatation. J’aurais aussi les fonds nécessaires aux frais vétérinaires et à la participation pour la SPA.

J’ai hâte de rencontrer ce petit compagnon !

Et vous, comment envisagez-vous l’arrivée de l’automne ? Qu’elles sont les perpectives de la saison ?

Semer un peu de magie et de poésie dans le quotidien.

14 commentaires

  • sel

    Oh et j’oubliais, c’est super l’idée du chat ! Effectivement,si tu as l’occasion de te renseigner pour savoir si une asso du coin pourrait au moins en partie prendre en charge ou même juste faire stériliser ceux qui sont du côté de chez tes grands-parents, ce serait formidable. Après, l’avantage de l’adopter à la SPA, c’est qu’ils ont l’habitude, et ils pourront sans doute vous conseiller sur le caractère du chat que vous allez adopter (qui devra s’entendre avec Indiana, par exemple).
    Et je bénis chaque jour de ne pas être allergique aux chats,ni mon mari:D

  • sel

    Je n’ai pas beaucoup commenté chez toi ces derniers temps, mais c’est vraiment un plaisir de te lire, avec cette sérénité, effectivement. j’aime comme tu as passé ton 21 septembre. En ce moment,je vis une phase de transition énorme et la sérénité en question me manque…j’espère la retrouver l’année prochaine, quand tout cela sera un peu décanté….Merci en tous cas pour tes notes,qui font du bien à lire:)

  • Illyria

    Pour les chats, ma mère avait le même problème dans la ferme de ma grand-mère, et elle en est venue à bout en les faisant stériliser. Une association a pris en charge les frais de vétérinaire, à voir s’il y a ça vers chez toi? Parce que vous n’allez jamais en sortir sinon :/

    C’est quoi des « bébés agave »? 😀 Tu as l’air d’avoir un sacré jardin, ça m’épate! C’est chouette que cette ascèse t’ait été utile! C’est une bonne idée de faire un gâteau le dimanche pour la semaine, je devrais faire pareil aussi…

    • Rozie

      Oui, j’y ai pensé, mais je suis la seule à me soucier de leur sort, je crois. Disons qu’on y pense tous, mais que l’important pour le moment, c’est surtout de sortir mes grands-parents de là. Ce qui, sans entrer dans les détails, est déjà loin d’être gagné … Alors les chats, les chiens, les poules, les oies et autres animaux qui pullulent autour … Je ne sais pas ce qu’ils vont devenir !

      Je regarderai quand-même pour les asso. Je sais bien que ça existe mais pour une trentaine de chats … Je ne sais pas, je vais me renseigner. Il y a des petits qui sont nés il y a peu, je me dis que je pourrais en sauver un. On verra !

      Une agave, c’est une plante qui ressemble à l’aloe vera, mais ça n’en est pas et ça devient immense. J’en ai deux qui font 1.5m de large pour 2 mètres de haut. Et elles font pleins de petits … Tu sais, comme toutes les plantes. Sauf que là, c’est une quarantaine de « pousses » (imagine des mini aloe vera) que je dois enlever chaque printemps et chaque automne. C’est impressionnant !

      Mon jardin est loin d’être comme tu l’imagines ! Il était quasi vide au départ, on a juste passé l’année à le peupler de plantes. Mais franchement, il n’y en a pas tant que ça. C’est encore très vide. Mais j’espère bien qu’il deviendra prolifique !

  • Nymeria

    Tu as trop de chance, j’adorerai avoir un chat ! Je ne peux pas (cause d’allergies dans ma famille…) malheureusement 🙁
    Une question : pourquoi une araignée en photo ? Car c’est bien une araignée, ou je deviens complètement folle ? 😀
    A bientôt<3

    • Rozie

      J’ai hâte que ce petit animal rejoigne la maison, oui ! Il n’y a pas d’allergie ici. Heureusement, car je crois que ça m’aurait fendu le coeur de ne pas avoir d’animaux à la maison …

      Oui, c’est une araignée ! Et ce n’est pas du tout pour Halloween, comme le suggère Illyria ;). A vrai dire, je n’y avais pas pensé, ce n’est pas une fête qui me marque.
      Non, c’est parce qu’à cette période de l’année, les araignées rentrent dans les maisons, les petits naissent, il y en a partout ! J’en ai plein la maison. Généralement, je les laisse tranquille mais à cette période, c’est vraiment trop … !

      • Nymeria

        J’aimerais tellement en avoir ! Bon, mes poules sont déjà super, ne demandons pas trop XD
        C’est vrai, j’en ai partout chez moi aussi ! Et je n’aime pas vraiment en voir dans ma chambre… le soir… ou la nuit…
        Bisous<3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :