Vie Responsable

Défi Rien de Neuf – Premier Bilan !

Il y a quatre mois, j’ai décidé de me lancer dans le défi Rien de Neuf en 2018, le but étant de trouver des alternatives de seconde-main pour chacun de mes besoins en terme d’achat, ou de ne pas acheter du tout si, à la réflexion, l’achat s’avère inutile ou presque.

A côté de ça, je continue de désencombrer la maison, et à me séparer de toutes ces choses inutiles qui gravitent autour de moi. Voyons ce que ça donne !

Depuis le début de l’année, nous nous sommes débarrassés de 8 gros objets. Nous les avons donnés ou vendus à bas prix pour gagner un peu d’argent et faire le plaisir de quelques particuliers :

La table basse du salon : inutile.

Un vélo d’appartement : très peu utilisé (c’est pas moi qui ai eu l’idée de l’acheter ! ;))

Un extracteur de jus hightech : offert pour notre pendaison de crémaillère … Inutile.

Un meuble de salle de bain : devenu inutile dans cette maison.

Un congélateur : inutile, celui du réfrigérateur est largement suffisant !

Une baie vitrée neuve : laissée par les anciens propriétaires, inutile.

Deux vasques de salle de bain : magnifiques mais inutilisables chez nous.

La majorité de nos nouveaux objets nous ont été donné. Nous n’avons donc pas dépensé un centime pour :

Les bocaux en verre de la cuisine : je suis FAN ! Une bonne vingtaine de bocaux type « bonbonnière », idéaux pour tous les achats en vrac.

Une machine à café et ses dosettes : nous ne buvons pas de café mais c’est toujours embêtant quand on invite du monde. Je l’ai jugée utile car nous recevons de plus en plus régulièrement : on verra sur la durée !

Des grands pots de fleurs en terre cuite : mon objectif 2018, arborer et fleurir mon jardin !

Des plants de pivoines, de lilas, … : idem point précédent. On nous en a donné, et nous en avons également récupéré dans la nature : il suffit de saisir une jeune pousse aux pieds de sa mère (attention, je ne parle pas d’arracher des plantes protégées). Les abords de rivières, de forêts et de chemins sont garnis ! On peut arborer son jardin sans dépenser un centime.

Un grand fait-tout : idéal pour la cuisine, on s’en sert tous les jours.

Un téléphone portable : j’ai cassé le mien et me suis jurée de ne plus JAMAIS payer aussi cher pour un truc aussi fragile.

Un meuble « d’entrée » : on en cherchait un pour ranger les affaires d’Indiana (croquettes …).

Une corbeille à fruits : depuis, elle est toujours pleine.

Une tronçonneuse : pour couper le bois qui nous chauffera cet hiver.

Un établi à outils : pour les petits travaux divers et variés.

On nous a prêté :

Des livres : on fait des échanges entre collègues.

Une tondeuse

Une débroussailleuse

Tout un tas d’autres outils pour nos besoins ponctuels. Pour la majorité des petits (et plus gros) travaux, nous procédons par échanges : tu m’aides, je t’aide.

Nous avons acheté d’occasion :

Un piano droit : la folie de l’année, payé et accordé grâce à nos petites ventes.

Une table carrée pour recevoir, avec ses chaises : je ne supportais plus l’ancienne que je trouvais inconfortable au possible, et qui prenait beaucoup de place tout en ayant une capacité d’accueil limitée. La nouvelle prend moins de place mais est paradoxalement beaucoup plus spacieuse !

J’ai acheté en neuf :

Des oeufs de Yoni : vous conviendrez que c’est difficile d’en trouver d’occasion !

Une plaque en silicone : il s’agit d’une alternative au papier sulfurisé. Je vous le recommande si comme moi, la farine ne suffit pas pour toutes vos préparations (amis pâtissier.e.s, bonjour).

Des fleurs et du terreau : je n’ai pas pu trouver toutes les plantes que je voulais dans la nature ! Maintenant que j’ai mon bac à compost, je n’achèterai plus de terreau.

Un pantalon de jogging : j’aurais largement pu trouver en seconde main mais j’ai choisi la facilité.

Des lunettes de soleil à ma vue : Habitant en Provence, c’est devenu une obligation : une ride s’est formée au milieu de mon front à force de plisser les yeux les 3/4 du temps. Ayant besoin d’une correction spécifique, je ne pouvais pas les prendre d’occasion.

Un balai et une brosse pour ramasser les poils de chien : alors là, c’est le GROS COUP DE COEUR. Il y a des (grands) tapis à la maison. J’avais jeté l’éponge et décidé de m’en séparer, après m’être acharnée des heures entières pour qu’ils paraissent propres malgré la présence d’Indiana. Je n’allais pas devenir esclave d’un tapis, quand-même !
Puis je suis tombée sur ce produit et là … Miracle. Il m’a fallu dix minutes pour sortir l’équivalent de 6 mois de poils du tapis. Depuis, c’est deux minutes par semaine. Si vous avez des animaux mais aussi des canapés, des fauteuils, des tapis, des moquettes ou n’importe quelle autre surface en tissu sur laquelle vos chouchous adorent s’installer, je vous le recommande grandement, vous ne serez pas déçu.e.s.

Mon amoureux ne participe pas au défi, il a donc continué à acheter au même rythme qu’avant ce qu’il lui fallait en termes de vêtements, chaussures, et livres.

Je suis plutôt satisfaite, il n’y a que pour le pantalon que j’aurais pu faire un effort mais personne n’est parfait. On va dire que c’est l’exception qui confirme la règle ! 6 achats neufs en plus de 4 mois, 8 en tout, soit 2 achats par mois … C’est peu ! En tout cas au regard de ce que je pouvais dépenser il y a quelques années. Sur mes anciens comptes en ligne, on voit les commandes défiler à intervalles très serrés : vêtements, chaussures, bijoux, accessoires, ustensiles … Il y a un sacré chemin parcouru.

Les prochains gros achats de l’année seront un poêle à bois et deux radiateurs, que nous comptons prendre neuf, pour des raisons de coûts énergétiques et de sécurité. Après ça, j’achèterai sans doute de la peinture pour rajeunir quelques portes, du vernis pour les portails à l’extérieur. De nouveaux collants solides pour l’hiver prochain. Et j’espère que ce sera tout !

Et vous, où en êtes-vous de vos achats, acquisitions, dépossessions ?

Semer un peu de magie et de poésie dans le quotidien.

4 commentaires

  • MissTexas

    Je suis dans la même dynamique que toi ! J’ai beau réfléchir, je ne vois pas ce que j’ai acheté de neuf pour moi ou pour la maison depuis le début de l’année (mis à part des plantes et semis pour le potager car je n’ai pas pris le temps de partir des graines, et des sacs pour mettre nos couettes d’hiver sous vide!)… Mes enfants et moi nous habillons en 2nde main (pas mon mari, mais il n’a pas acheté de vêtements depuis la nuit des temps!), nous achetons des livres d’occasion et j’ai tout ce qu’il me faut pour cuisiner et jardiner (2 de mes passions).
    Là je suis en train d’organiser une grosse fête chez nous pour 50 personnes mi mai, et mon but est de faire du 100% récup à cette occasion là ! Mes copines vont me prêter un maximum de choses, alors ce ne sera pas forcément tout harmonieux, mais je tiens bon 🙂
    Et ce qui est rigolo, c’est que moins j’achète, plus je vide mes placards en donnant. Je dois en être à au moins 10 caisses archi pleines, et ce n’est pas fini… Qu’est-ce que ça fait du bien au moral de désencombrer 🙂

    En tout cas, bravo Rozie pour le défi tenu !

    • Rozie

      Merci !!

      C’est trop génial de faire ça ! Je n’ai encore jamais osé quand j’invite, mais ça vient de plus en plus. Je ne vais plus me préoccuper de si j’avais assez d’assiettes. Je m’en fous si elles sont dépareillées et je mets un bol à la place parce qu’exceptionnellement on est nombreux.
      Tu feras des photos, un article pour prêter ton expérience ? Je serai ravie de le lire !

      10 caisses … Hmm, c’est à peu près ce que j’ai viré aussi. Mais comme on n’est que deux, ça s’est arrêté là. Principalement des fringues, des ustensiles de cuisines, quelques bibelots et livres que je savais que je ne lirai plus jamais. A quoi sert-il de garder un bouquin que ne m’a pas plu ?

      Bravo à toi aussi, alors ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :