• L'Harmonie

    Ma blessure d’abandon.

    Ca fait quelques jours que ça couve. L’élément déclencheur ? Une vidéo. La Carologie, une chaîne youtube que j’adore, s’est appuyée sur le livre « Les 5 blessures de l’âme » de Lise Bourdeau, pour en faire un résumé très enrichissant. La théorie ? Nous sommes tous régis par 5 grandes blessures : l’abandon, l’injustice, la trahison, le rejet et l’humiliation. Il semblerait que nous soyons généralement constitués de 4 de ces blessures à des degrés variables, mais il y en a toujours une qui prédomine. Elle impacte toute notre vie : nos réactions, nos émotions, notre interprétation des faits, notre inconscient, et même notre physique. La vidéo ne dure pas plus…

  • Notes d'Existence

    J’ai retrouvé mes amis.

    Il y a plus d’un an, je dressais le constat de ma solitude. J’avais l’impression d’avoir perdu tous mes amis, je m’étais éloignée d’eux, ils s’étaient éloignés de moi. Ce constat douloureux m’a suivie pendant de nombreux mois encore, ou à chaque rencontre, je me demandais si ces gens m’appréciaient vraiment, moi, où s’ils m’invitaient par simple convention, en souvenir du bon vieux temps. J’avais l’impression de vivre dans le faux. Je passais de bons moments en compagnie de mes amis, et le lendemain, je remettais tout en question. Persuadée d’avoir tout inventé, comme si je ne me sentais pas digne d’être considérée. Je le fais encore. Après chaque sortie,…

  • Corps & Âme

    Mon hypersensibilité au quotidien.

    J’ai longtemps considéré les gens qui s’auto-proclamaient hypersensibles assez pompeux et énervants. Soit ils avaient des problèmes et se reposaient sur leur « maladie » en déclarant qu’ils ne pouvaient rien y faire, soit ils avaient un ego inqualifiable et évoquaient leur hypersensibilité comme une mutation extraordinaire, les classant forcément au dessus du reste de la plèbe. Bref, ils me tapaient sur le système. Puis j’ai rencontré Céline. Céline m’a tout de suite profondément irritée aussi. Elle avait 14 ans à l’époque, moi 15, et son excitation perpétuelle pour les affaires quotidiennes la rendait chiante. Elle sautait partout tout le temps, elle parlait sans cesse avec une voix très aiguë et trop…